"Le voir à l'image, c'est très troublant" : la famille de Grégory Lemarchal réagit à la fiction de TF1

"Le voir à l'image, c'est très troublant" : la famille de Grégory Lemarchal réagit à la fiction de TF1
Médias

BIOPIC - Invités de LCI, Pierre et Leslie Lemarchal, le père et la sœur du chanteur décédé, ont livré leurs impressions sur la fiction consacrée au gagnant de la "Star Academy" de 2004.

C'est une fiction très touchante. Alors que TF1 diffuse ce lundi soir Pourquoi je vis, Pierre et Leslie Lemarchal, le père et la sœur de Grégory Lemarchal, ont donné leur avis sur le biopic consacré au chanteur décédé le 30 avril 2007 des suites de la mucoviscidose à l'âge de 23 ans à peine. Invités du "Brunch de l'info" sur LCI, ils se sont confiés sur leur ressenti face à la fiction. "Oui évidemment, ça a été compliqué. Ça l'est toujours, c'est quelque chose de fort", a expliqué Pierre Lemarchal qui a tenu à s'impliquer dans le projet. "C'est aussi une volonté de notre part d'avoir accepté cette production, pour encore passer des messages sur le combat contre la mucoviscidose. On a aidé la production sur des détails ou des moments particuliers où il ne fallait pas faire d'erreur", a-t-il précisé. 

Très discrète dans les médias, Leslie Lemarchal, la petite sœur de Grégory, est revenue sur les similarités entre son frère et Michaël Lumière, le comédien qui l'incarne à l'écran. "C'est sûr que la ressemblance est frappante, et ça demande un exercice un petit peu compliqué, quand on fait face à Mickael sur le tournage, de se dire 'C'est Mickael, c'est pas Grégory' et de ne pas laisser son cœur parler. Il faut se recentrer. Le voir à l'image, c'est très troublant", a admis la jeune femme. "Le fait que ce soit Mickael qui joue Grégory, ça nous a extrêmement apaisé. Passée la ressemblance, humainement, c'est quelqu'un de formidable. Dès la première rencontre, il nous a vraiment séduits", a-t-elle admis. 

Lire aussi

Le biopic on l'a accepté pour faire passer des messages pour l'association, et ils sont passés. - Leslie Lemarchal

Aux côtés d'Odile Vuillemin (Profilage, L'Emprise, Entre deux mères) et d'Arnaud Ducret (Parents, mode d'emploi), qui prêtent leurs traits aux parents de Grégory, on retrouve la jeune Lou Gala (Les Chamois) dans la peau de Leslie. "Tout ça est un petit peu bizarre", nuance la jeune femme. "Le biopic, on l'a accepté pour faire passer des messages pour l'association, et ils sont passés. Après, c'est une question de recul. En une heure trente, il n'y a pas tout ce qu'on est, tout ce qu'on représente, pas toutes les émotions qu'on ressent. C'est un petit peu compliqué de ce point de vue-là. Mais ça reste une belle réussite ce biopic", conclut-elle. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent