Pourquoi le Front national ne retirera pas Karine Le Marchand de son tract sur Marine Le Pen

Médias

Toute L'info sur

Marine Le Pen perd la présidentielle

FIN DE POLÉMIQUE - C'est sur Twitter que le parti frontiste a opposé une fin de non-recevoir à l'animatrice de M6. Cette dernière exigeait la suppression d'une photo d'elle en train de trinquer avec Marine Le Pen lors du tournage de l'émission "Ambition intime".

L'affaire aura duré deux petites heures. Le temps de deux échanges de tweets. Très remontée contre le Front national qui a utilisé une photo d'elle trinquant avec Marine Le Pen dans l'un de ses tracts "sans [son] autorisation", Karine Le Marchand a dû faire marche arrière face aux explications fournies par le parti frontiste. C'est donc sur Twitter, d'où est partie la polémique, que tout a pris fin. "Puisque c'est une capture d'écran, c'est parfaitement exact. Merci", a répondu l'animatrice de M6 au FN qui lui affirmait : "Ceci est une capture d'écran d'une émission à laquelle MLP a participé. Nous sommes dans notre droit".

Samedi après-midi, c'est via un tweet que Karine Le Marchand a pris connaissance de sa présence dans un tract du FN distribué ce week-end lors des assisses présidentielles de la candidate frontiste à Lyon. Elle y apparaît verre à la main face à Marine Le Pen lors d'une séquence de son émission "Ambition intime" lors de laquelle elle a interrogée plusieurs candidats à l'Elysée. Lors de la diffusion du programme, elle avait été vertement critiquée pour avoir copiné avec la présidente du FN et avait été accusée de participer à la dédiabolisation du parti d'extrême droite. Ce dont elle s'est encore défendu ce samedi. "J'ai fait 8 portraits de gauche et de droite avec neutralité et bienveillance. J'en suis très fière. Je ne soutiens personne ni aucun parti", a-t-elle martelé sur Twitter, assurant qu'elle "assumait tout" et qu'elle "voulait rester neutre".

A un internaute qui lui écrit que "le droit à l'image s'interprète strictement" et qu'elle a "cédé [son] droit à l'image dans le cadre d'une émission uniquement", elle répond que "c'est informatif, pour dire qu'on y a participé, on a le droit". Beaucoup de bruit pour rien en somme. 

En vidéo

Karine Le Marchand répond aux critiques : "Je leur pique un peu leur boulot"

Lire aussi

En vidéo

Karine Le Marchand : son interview sur LCI au sujet de l'émission Une ambition intime

Lire et commenter