Primaire de la gauche : les candidats vont-ils taper sur les journalistes lors du premier débat ?

Médias

Toute L'info sur

La Médiasphère

DECRYPTAGE – C’est le nouveau sport préféré des politiques : taper sur les journalistes. A quelques heures de leur premier débat, les candidats à la primaire de la gauche semblent avoir décidé de s’en prendre aux médias. Comme leurs camarades de droite avant eux…

De la connivence à la violence, les rapports entre journalistes et politiques sont peut-être en train de changer. Sinon d’évoluer. Si jusqu’ici la critique du système médiatique était l’apanage de l’extrême-droite et de l’ultra gauche, les candidats aux primaires, hier de droite, aujourd’hui de gauche, semblent prendre un malin plaisir à tacler, tancer, dénoncer ceux qui leur tendent le micro. 

Lors des débats de la primaire de la droite et du centre, on se rappelle de l’indignation de Nicolas Sarkozy lorsque David Pujadas l’avait interrogé sur l’affaire du financement libyen de sa campagne de2007. "C’est une honte !", avait tonné l’ancien président. Mais aussi de la colère de Bruno Le Maire à l’encontre de Jean-Pierre Elkabbach, qui mettait en doute sa présence au second tour. "Je suis candidat à la primaire, ça mérite le respect de votre part", s’était agacé l’ancien ministre de l’agriculture.

Je me moque de vous comme vous vous moquez de moi- Arnaud Montebourg à Yann Barthès

A quelques heures du premier débat de la primaire de gauche, plusieurs candidats semblent avoir, eux aussi, décidé de s’en prendre à la presse. Lundi, lors d'un déplacement dans le Puy-de-Dôme, le désormais ex-Premier ministre Manuel Valls s'en prenait à ces médias qui se sont trompés sur les précédents scrutins et posent "toujours les mêmes questions."

"Je me moque de vous comme vous vous moquez de moi", a expliqué en début de semaine Arnaud Montebourg à Yann Barthès sur le plateau de "Quotidien" sur TMC. "C’est assez classique de la part de certains journalistes de ne regarder les personnes qu’en fonction du costume", déplorait quelques jours plus tôt l'outsider Benoît Hamon sur le plateau de "Salut les Terriens", l'émission de Thierry Ardisson sur C8.

Aux commandes, ce soir sur TF1, Gilles Bouleau, le présentateur du JT de la chaîne privée, Elizabeth Martichoux de RTL et Matthieu Croissandeau du Nouvel Obs vont-ils être pris pour cibles par les sept mercenaires de la primaire de la gauche ? Réponse imminente…

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter