3 bonnes raisons de regarder "La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert" sur TF1

Médias
DirectLCI
ÉVÉNEMENT - TF1 poursuit ce mercredi soir la diffusion de sa mini-série "La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert", l’adaptation du roman à succès de Joël Dicker par Jean-Jacques Annaud. Vous hésitez encore à regarder ? Allons…

Un roman culte, un écrivain torturé, un cadavre dans le jardin, des souvenirs en pagaille et des secrets qu’on croyait enfermés à jamais… TF1 a lancé mercredi dernier la diffusion de "La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert", une mini-série inspirée du roman policier de l’écrivain suisse Joël Dicker, paru en 2012. Derrière la caméra, le vétéran français Jean-Jacques Annaud. Devant, le comédien américain Patrick Dempsey. Si vous avez raté les deux premiers épisodes, LCI vous explique pourquoi il s’agit bien de l’événement attendu.

Parce que vous aimez l’Amérique de Joël Dicker

Enfant, Joël Dicker passait ses vacances en famille dans le Maine, où se déroule une partie de l’intrigue de "La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert". De ses souvenirs de gamin, son roman a retenu les grands espaces, les maisons au bord de l’eau, les autos rutilantes, et les dîners avec leurs jolies serveuses en uniforme, à l’image de la défunte Nola Kellergan. Une Amérique "à la Edward Hopper" que la caméra de Jean-Jacques Annaud croque avec un plaisir non dissimulé. 


Pour sa première incursion sur le petit écran, le cinéaste de "L’Ours" et "L’Amant" se balade sur un continent qu’il connaît bien, des plages d’Aurora aux gratte-ciel vertigineux de New York en passant par le campus où Quebert croise la première fois route de Marcus, son jeune disciple. Hyper visuelle, sa série a un petit côté carte postale plutôt savoureux. Manière de contrebalancer une histoire qui gagne en épaisseur au fil des minutes.

Parce que vous adorez les intrigues policières complexes

Si vous faites partie des 5 millions de lecteurs de "La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert", vous vous souvenez sans doute que Joël Dicker aime prendre son temps pour installer ses personnages et jouer avec nos nerfs jusque dans les ultimes chapitres. Plutôt que de sabrer une partie du roman qui faisait près de 700 pages, Jean-Jacques Annaud et ses scénaristes ont choisi d’en conserver l’immense majorité. 


D’où une adaptation en 10 épisodes qui durent presque une heure chacun. C’est ambitieux sur le papier. Mais les deux premiers épisodes diffusés la semaine dernière avancaient à un rythme effréné, multipliant les allers et retours entre le passé et le présent, la ville et la campagne, l’enquête de Marcus et les souvenirs de Harry, sans jamais perdre le spectateur en chemin. Qui a dit addictif ?

En vidéo

La vérité sur l'affaire Harry Québert : Les coulisses du tournage

Parce que vous êtes fan de Patrick Dempsey

Depuis le 26 mars 2015, date de la mort à l’écran du Derek Sheperd dans "Grey’s Anatomy", il y avait comme une vide dans la vie des fans de Patrick Dempsey. Pendant 10 ans, le beau gosse a enchanté les téléspectatrices de la série médicale, diffusée en France sur TF1. Après une parenthèse réussie sur grand écran dans "Bridget Jones Baby", il fait son retour à la télé avec l’un des rôles les plus ambitieux de sa carrière. Sinon le plus fort. 


De 1975 à 2008, de sa rencontre irréelle avec Nola sous une pluie d’été à la découverte du cadavre de la jeune fille, dans le jardin de sa propriété de rêve, il incarne le mystérieux Harry Quebert avec un charisme inchangé. La cinquantaine passée, Patrick Dempsey confère au personnage de Joël Dicker une touche de gravité, de mélancolie aussi. Irrésistible. 

>> "La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert", de Jean-Jacques Annaud. Avec Patrick Dempsey, Ben Schnetzer, Kristine Froseth, Damon Wayans Jr. Les troisième et quatrième épisodes le 28 novembre à partir de 21h sur TF1

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter