"L'Etoffe des héros" : décollage réussi pour la série spatiale produite par Leonardo DiCaprio

"L'Etoffe des héros" : décollage réussi pour la série spatiale produite par Leonardo DiCaprio

ON AIME - Des sélections au premier vol, "L'Etoffe des héros" retrace le parcours des tout premiers astronautes de l’histoire américaine. Une passionnante plongée dans la NASA des années 60, à découvrir depuis le 9 octobre sur Disney+.

Certains noms sont immortels. Alan Shepard et John Glenn ont inscrit les leurs dans les manuels d’histoire à la sueur de leurs efforts et des sacrifices de leurs proches. Le premier a été le premier Américain à voyager dans l’espace en 1961. Le second a été le premier Américain à effectuer un vol en orbite autour de la Terre en 1962. 

Des exploits qui n'étaient qu'au stade de projet deux ans avant leur réalisation. C’est dans les coulisses de cette NASA encore en construction que nous entraîne L’Etoffe des héros. Disponible sur Disney+ depuis le 9 octobre, la série produite par National Geographic et dont nous vous dévoilons un extrait exclusif, s'appuie sur le roman du même nom de Tom Wolfe - déjà adapté au cinéma en 1983 avec Ed Harris et Dennis Quaid. 

Des voyageurs de l'espace adulés par tout un pays

Initié par Appian Way Productions, la société de production de Leonardo DiCaprio, le projet ne s'intéresse dans un premier temps qu'à Chuck Yeager. L'histoire du premier homme au monde à avoir franchi le mur du son est destinée au grand écran avant d'être abandonnée. Puis l'idée d'une série centrée sur les autres personnages s'impose comme une évidence. "On adore les histoires vraies. On adore les histoires vraies américaines. On adore les hommes compliqués au centre de ces histoires et là, tout était réuni", explique à Screen Rant la productrice Jennifer Davisson, bras droit du comédien oscarisé. Les huit épisodes de L'Etoffe des héros mettent donc en lumière les Mercury 7, les premiers astronautes de l'histoire américaine. Ou comment les meilleurs pilotes des Etats-Unis ont été sélectionnés, entraînés et transformés en voyageurs de l'espace adulés par tout un pays. 

Le pilote s'ouvre en 1959, alors que l'Amérique tente de refaire son retard face aux Soviets dans la course aux étoiles. Alors forcément, L'Etoffe des héros sonne parfois comme une ode patriotique à la puissance de Washington. Une bouffée nostalgique qui se traduit aussi dans les décors et les costumes - un régal pour les yeux. Mais à l'image de First Man, le film de Damien Chazelle qui entrait dans l'intimité de Neil Armstrong avant son départ à bord de la mission Apollo 11, la série quitte le champ purement spatial pour une plongée plus terre-à-terre dans la psyché de ses héros. "Tout le monde sait ce qui s'est passé. Tout le monde sait qu'Alan Shepard est allé dans l'espace, que John Glenn a été mis en orbite et qu'en fin de compte on a posé le pied sur la Lune. Mais pour nous, c'était plutôt : 'Comment est-ce qu'un terrien regarde le ciel et se dit qu'il va être le premier mec à aller là-bas ?' De quoi cet homme ou cette femme sont-ils faits ? C'est ce qui nous a vraiment attirés dans cette histoire", ajoute Jennifer Davisson.

Des acteurs vus dans "Suits", "Les Frères Scott" et "Prison Break"

L'Etoffe des héros n'a pas peur d'égratigner l'image d'homme idéal qui a longtemps collé à la peau de ces Américains souvent moyens devenus des figures historiques. Le penchant pour l'alcool de l'un et la tendance adultérine d'un autre sont pointés du doigt, renforçant le rôle majeur joué par des personnages que l'Histoire a considérés comme secondaires. Souvent oubliées, les épouses des astronautes sont réhabilitées comme des héroïnes du quotidien. Trudy Cooper va jusqu'à réintégrer le foyer familial avec ses filles pour que son mari Gordon puisse vivre son rêve. Car sans de vie de famille stable, pas de place dans le programme spatial.

L'autre grande réussite de la série, c'est son casting. Irréprochable en tous points. La production a fait confiance à des visages bien connus des téléspectateurs, de Patrick J. Adams (Suits) à James Lafferty (Les Frères Scott), en passant par Jake McDorman (Greek, Shameless), Colin O'Donoghue (Once upon a time) et Shannon Lucio (Newport Beach, Prison Break). De quoi assurer un décollage plus que réussi à un programme qui pourrait bien être renouvelé pour une deuxième saison.

Lire aussi

>> L'Etoffe des héros (8x45min) : deux épisodes déjà disponibles sur Disney+, suivis d'un nouvel épisode chaque vendredi

Découvrez un extrait exclusif dans le player vidéo ci-dessus

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... les dates à connaître pour les prochaines semaines

EN DIRECT - Déplacement, écoles, vaccination, couvre-feu... ce qu'il faut retenir des annonces de Jean Castex

"On sera à 600 morts par jour d'ici quelques semaines" : le cri d'alerte du Pr Jean-François Timsit

Rentrée scolaire, frontières, vaccination... de quoi parlera Jean Castex ce jeudi ?

Peut-on circuler sans limite ce week-end de retour de vacances ? Le 20H vous répond

Lire et commenter