"L’amie prodigieuse" sur Canal+ : qui se cache derrière Elena Ferrante, la mystérieuse plume de la saga devenue série ?

"L’amie prodigieuse" sur Canal+ : qui se cache derrière Elena Ferrante, la mystérieuse plume de la saga devenue série ?
Médias

LE MASQUE ET LA PLUME – Canal+ a donné jeudi le coup d'envoi de "L'amie prodigieuse", la série tirée des romans à succès d'Elena Ferrante. Si elle est connue dans le monde entier, on ne sait toujours pas qui se cache derrière ce pseudonyme.

C'est la plus célèbre des inconnues. Canal+ a diffusé jeudi soir les premiers épisodes de "L'amie prodigieuse", la série tirée de la saga littéraire à succès  d'Elena Ferrante. Si tout le monde connaît son nom, personne ne sait qui se cache réellement derrière ce pseudonyme choisi par l'auteur dont l'œuvre, traduite en 40 langues, s'est vendue à 10 millions d'exemplaires à travers le monde. Et tout cela, sans la moindre interview télé, ni même une séance de dédicaces. De quoi faire rêver… 

Si Elena Ferrante publie son premier roman en 1992 (L'amour harcelant), il lui faudra attendre 20 ans avant de connaître le succès grâce à L’amie prodigieuse. Fresque littéraire déclinée en quatre tomes  (L’amie prodigieuse, Le nouveau nom, Celle qui fuit et celle qui reste, L'enfant perdue), elle raconte l'histoire de Lila Cerullo et Elena Greco, deux amies napolitaines dont on suit les aventures depuis leur enfance dans les années 1950. 

Lire aussi

Je crois que les livres, une fois qu'ils ont été écrits, n'ont plus besoin de leurs auteurs. S'ils ont quelque chose à dire, ils trouveront tôt ou tard des lecteurs- Elena Ferrante

Contrairement à ses héroïnes célèbres ans le monde entier, Elena Ferrante a choisi de cultiver le mystère. Elle refuse toutes les demandes d'interviews et n'a accordé qu'une poignée d'entretiens par écrit. "Je crois que les livres, une fois qu'ils ont été écrits, n'ont plus besoin de leurs auteurs. S'ils ont quelque chose à dire, ils trouveront tôt ou tard des lecteurs", avait expliqué la romancière dans une lettre à son éditeur avant la publication de son premier livre. "Si ce n’est pas le cas, ils ne le feront pas", poursuivait-elle, tout en expliquant que l'anonymat préserve "un espace de liberté absolue de création". Une liberté dont elle a besoin car ses livres mettent "le doigt dans certaines de mes plaies qui sont encore infectées". 

D'après ce que l'on sait, Elena Ferrante serait née dans la région de Naples. Mariée et mère de famille, elle vivrait actuellement en Grèce. Le journaliste italien Claudio Gatti avait tenté de percer le mystère en 2016 : d'après lui, l'écrivaine s'appelle en réalité Anita Raja. Agée d'une soixantaine d'années, elle serait traductrice pour l'éditeur d’Elena Ferrante et pourrait bien avoir écrit les romans avec son mari. Pour le Corriere Della Sera, il s'agirait de Marcella Marmo, professeure d'université napolitaine, mais la principale intéressée a démenti l'information. 

"Peu m’importe que mes livres soient trahis”, a expliqué Elena Ferrante dans une interview donnée à l’hebdomadaire italien Il Venerdì en octobre dernier. L'auteure y confiait avoir échangé par mail avec Saverio Costanzo, le réalisateur de la série "L'amie prodigieuse", sur laquelle elle a pu donner son avis. Mais le cinéma et la télé, très peu pour elle.  Elena Ferrante est trop  occupée à écrire de nouveaux livre. Peu importe qu'ils soient ensuite publiés ou pas. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent