Tatiana Silva dans "Joséphine, ange gardien" sur TF1 : "Mimie Mathy a été très accueillante"

Dans "Joséphine ange gardien", Tatiana Silva joue le rôle d'une coach sportive.
Médias

INTERVIEW – Elle s'essaie à la comédie. La Miss météo de TF1 incarne une coach sportive dans "Joséphine, ange gardien", ce lundi soir sur TF1.

C'est un nouveau défi qu'elle se lance. Tatiana Silva fait ses premiers pas de comédienne dans "Joséphine, ange gardien". Après avoir participé à "Danse avec les stars", la miss météo de TF1 et de LCI rejoint le casting de la fiction à succès emmenée par Mimi Mathy. 

Dans l'épisode diffusé ce lundi 19 octobre, l'ex-Miss Belgique - qui fait la pluie et le beau temps depuis 2017 - troque ses talons hauts pour la tenue de sport d'Ariane, une coach sportive dans un lycée. On y suit l'enquête de Joséphine qui va devoir faire la lumière sur la disparition d'une jeune athlète, alors qu'elle doit participer à un championnat de relais 4×100 mètres.

J'ai beaucoup travaillé pour décocher ce casting, car j'avais peur- Tatiana Silva

LCI : Jouer la comédie c'était une envie ? 

Tatiana Silva : Oui, car je suis véritablement une touche-à-tout. Comme l'univers sait que je n'ai pas de diplômes, il m'a offert la chance de faire mille et une choses. J'ai un job, je présente la météo, mais je n'ai jamais eu de vision sur ce que je voulais réellement faire. J'aurai pu être psychologue, gardienne de cimetière ou même guide touristique. Mais j'avais très envie d'explorer l'univers du cinéma et quand l'opportunité de passer le casting pour le rôle d'Ariane dans Joséphine Ange gardien s'est présentée j'ai foncé. Et j'ai beaucoup travaillé pour décrocher ce casting, car j'avais peur.

Comment vous êtes-vous préparée pour passer ces essais ?

Je suis très intéressée par le développement personnel et j'ai travaillé avec la technique de Meisner, qui est une méthode instinctive. J'ai eu une approche du personnage, c'était passionnant. Une fois que j'ai passé le casting j'ai travaillé mon rôle avec un coach. C'est un petit rôle, et c'est très bien pour commencer. La difficulté c'est qu'Ariane est un personnage qui n'a pas "de couche", c'est simplement une coach qui est investie avec ses athlètes. Elle n'a rien de sous-jacent, donc c'était un peu difficile de l'attraper. Après je n'aurai pas pu endosser quelque chose de plus complexe. 

Lire aussi

De quoi parle cet épisode ? 

Ce qui est frappant avec Joséphine, ange gardien, c'est que les scénaristes travaillent sur des problématiques actuelles. Là, on parle de l'adolescence et de sujets qui pourraient intéresser les jeunes mais aussi les parents : le dopage, l'homosexualité ou la recherche de la perfection. Ça peut paraître parfois anodin au premier abord, mais la fiction propose des pistes de réflexions pour s'en sortir. Il ne faut surtout pas regarder l'épisode juste pour mon rôle parce que je ne suis pas brillante ! C'est juste une bonne façon de me découvrir en dehors de mon cadre habituel de la météo.

Quels souvenirs gardez-vous de vos années de lycée ?

Alors moi, je n'étais ni populaire ni dans le camp des geeks, j'étais entre les deux. Je pouvais monter d'un cran, mais vraiment l'espace d'une demi-heure ! J'avais une  personnalité extravagante mais je me faisais assez discrète, je portais de longs pulls pour cacher mes formes naissantes. 

Comment s'est passé votre rencontre avec Mimie Mathy ? 

Elle a été très accueillante. Elle était aussi très intriguée de mon intérêt pour le métier de comédien. Elle m'a demandé plusieurs fois si je voulais me lancer dans cette voie. Je n'ai toujours pas la réponse, mais elle a eu le mérite de me pousser à me poser la question. Toute l'équipe m'a mise à l'aise, c'était très agréable. Le réalisateur était très cool aussi, il est parvenu à bien m'expliquer ce qu'il attendait de moi.

J'ai fait de mon mieux alors que ce n'est pas mon métier. Je ne voulais juste pas être ridicule ou honteuse. - Tatiana Silva

Avez-vous envie de renouveler l'aventure ? 

Oui, parce que c'était comme goûter à quelque chose mais sans aller plus loin. J'ai l'intime conviction que je ferai d'autres choses. Est-ce que j'aurai une carrière dans le cinéma ? Je pense que c'est peu probable. Être actrice, c'est un vrai métier.

Que retenez-vous de cette expérience d'un point de vue personnel ?

Que c'est très amusant quand on arrive à saisir le moment où l'on rentre dans un rôle. Quand on arrive à capter cette énergie avec un partenaire, et qu'on ne joue plus, c'est grisant. J'ai parfois eu cette sensation, même sur deux mots dans la phrase. Ce sont presque des moments de grâce pour moi, parce qu'ils sont rares. J'ai vu l'épisode et je suis contente car j'ai fait de mon mieux alors que ce n'est pas mon métier. Je ne voulais juste pas être ridicule ou honteuse. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un nouveau conseil de défense mercredi

EN DIRECT - Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron promet "d'intensifier" les actions

CARTE - Covid-19 : à quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Stéphane, témoin du meurtre de Samuel Paty : "A 30 secondes près, on aurait pu faire quelque chose"

Enseignant tué : ce que disait son cours sur la liberté d'expression

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent