Ava éliminée de "Koh-Lanta" : "J'étais le mouton à cinq pattes à abattre !"

Ava éliminée de "Koh-Lanta" : "J'étais le mouton à cinq pattes à abattre !"
Médias

INTERVIEW – C’est terminé pour Ava. La jeune cheffe d’entreprise corse a été éliminée vendredi de "Koh-Lanta : les 4 Terres" à l’issue du conseil. Victime des alliances entre les anciens jaunes. Et peut-être aussi de sa discrétion.

Elle avait sauvé sa peau face à Fabrice lors de l’épreuve d’immunité. Mais Ava n’a rien pu faire quelques heures plus tard lorsque les aventuriers encore en lice se sont mis d’accord pour l’éliminer de "Koh-Lanta : les 4 Terres". La jeune femme s’est confiée auprès de LCI.fr.

LCI.fr : Vous avez tenté de faire croire aux autres candidats que vous disposiez d’un collier d’immunité avant le conseil… Le coup de bluff n’a pas fonctionné ?

Ava : Je ne sais pas si j’y croyais moi-même ! (Rires). Pour refaire un peu l’histoire, il faut se rappeler qu’après l’épreuve d’immunité, les étoiles ne se sont pas vraiment alignées pour moi. Brice gagne, Fabrice part sur une élimination directe… Bref il n’y a plus que moi qui ne fait pas partie de l’alliance entre les anciens jaunes. Je sais que mon nom va sortir le soir-même alors je donne tout jusqu’au bout. Je fais le sanglier dans le maquis à la recherche d’un collier pendant des heures… La vérité c’est que j’aurais dû gagner l’épreuve d’immunité pour ne pas être en danger. Du coup je tente ce petit coup de bluff, avec beaucoup d’humour, ne serait-ce que pour mettre les autres en panique et donner un coup de pied dans la fourmilière. C’est pour ça que je dis que j’ai un collier à Angélique. Parce qu’on est proche et que je sais qu’elle va aller le raconter aux autres. Sauf qu’il y a entre eux cette alliance qui remonte à un certain temps… Au final j’aime à dire que mon élimination est propre. Ce n’est pas un coup de poignard dans le dos, je ne tombe pas des nues. Je ne suis pas une traître. Il n’y aucune haine ou malveillance envers moi. Mais le jeu a fait qu’à ce moment précis, je ne faisais pas partie de l’alliance majoritaire.

Auriez-vous aimé que Brice vous défende un peu plus auprès des autres ? 

Comme Brice, j'étais le mouton à cinq pattes à abattre. Sauf que lui a gagné l’immunité ! ll est allé parler à Dorian, qui avait une double voix, parce que c’est le candidat dont il était le plus proche, pour essayer de le convaincre de ne pas voter contre moi. Qu’il se trompait d’alliés pour la suite et qu’il pouvait compter sur moi. Sauf que Dorian avait déjà son alliance établie bien au chaud. Il n’avait pas envie de prendre de risques, ce que je comprends tout à fait. En fait on arrivait à un moment du jeu où Dorian n’aurait pas hésité à votre Brice pour sauver sa peau.

Je suis quelqu’un qui a un caractère fort et je sais que j’ai marqué mes copains aventuriers qui ont tous une bonne image de moi. Mais ce n’est pas relaté au montage- Ava

Beaucoup de téléspectateurs trouvent qu’on ne vous a pas assez vu. Et que votre personnalité ne ressortait pas assez à l’écran ? Vous êtes d’accord ?

Je n’ai aucun regret sur mon aventure, j’ai été moi du début à la fin. Si c’était à refaire, je ne changerais rien. Sauf que j’essaie de gagner l’épreuve d’immunité individuelle ! Le peu qu’on voit, c’est moi. Mais quand on me filme allongée, que je ne parle pas, et qu’on multiplie les plans comme ça…  Disons que je sais parler aussi ! Je suis quelqu’un qui a un caractère fort et je sais que j’ai marqué mes copains aventuriers qui ont tous une bonne image de moi. Mais ce n’est pas relaté au montage et la production a préféré mettre d’autres personnes en avant. 

On vous sent parfois dure, voire renfermée….

C’est vrai. Je suis Corse, fille unique. J’ai un papa et une maman qui m’ont éduqué en me disant de me méfier des autres. J’ai été indépendante très tôt. C’est vrai que parfois en me regardant je me disais que ce n’était pas possible de tirer la tronche autant ! Moi aussi ça m’a étonné ! (Rires). C’est juste que j’étais hyper concentrée, notamment sur les épreuves. Alors que dans la vraie vie je suis drôle, je suis sarcastique, je vais toujours vers les autres.

Lire aussi

Quels sont vos projets pour l’après "Koh-Lanta" ? 

J’ai toujours eu une âme d’entrepreneure et je ne me suis jamais facilité la tâche. Je voulais ouvrir mon restaurant de burger de poisson frais, avec des produits de qualité et pas chers à Paris. J’ai réussi et c’est la preuve que quand on veut quelque chose, tout est possible. Je vais ouvrir mon deuxième restaurant, à Lille cette fois. Ce sera au mois de décembre car ça a été retardé à cause du confinement. 

Malgré le Covid, vous parvenez à travailler ? 

Ah mais je n’ai jamais eu autant de boulot que pendant ce confinement ! Le restaurant de Paris est ouvert et fait de la vente à emporter, je travaille sur l’ouverture de Lille. Je ne m’ennuie pas et je trouve que je ne bosse presque pas assez. J’aimerais bien profiter de la diffusion de "Koh-Lanta" mais je ne suis jamais autant efficace que quand j’ai trop de choses à gérer… Et c’est très bien comme ça ! 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 5000 contaminations en 24 heures, une première depuis septembre

Vers la fin de l’attestation de déplacement pour Noël ?

Allègement du confinement : les questions en suspens avant l'allocution d'Emmanuel Macron

"L’eau ça mouille… " : quand Monoprix ridiculise les restrictions dans les rayons

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent