Diane éliminée de "Koh-Lanta" : "Le collier d’immunité d’Estelle, je ne l’ai pas vu venir !"

Diane éliminée de "Koh-Lanta" : "Le collier d’immunité d’Estelle, je ne l’ai pas vu venir !"
Médias

INTERVIEW - Le troisième épisode de "Koh-Lanta : les 4 Terres" s’est conclu vendredi 12 septembre par le départ inattendu de Diane, de l’équipe de l’Ouest, après un incroyable coup de bluff de la doyenne Estelle. La jeune femme s’est confiée à LCI.fr quelques heures après avoir appris la disparition de Bertrand-Kamal, le candidat de l’équipe de l’Est emporté par un cancer à l’âge de 30 ans.

C’est le premier rebondissement choc de la saison. A l’issue de l’épisode 3 de "Koh-Lanta : les 4 Terres",  diffusé ce vendredi soir sur TF1, Diane a été éliminée de l’équipe de l’Ouest à la surprise générale. Désignée par l’ensemble de ses camarades, la doyenne Estelle leur avait en effet caché qu'elle disposait d’un collier d’immunité. Lors du conseil, elle a choisi de faire partir la dynamique agent immobilier qui a eu du mal à cacher son amertume au moment de quitter l’aventure.  

Cet entretien a été réalisé jeudi 10 septembre, quelques heures après l’annonce du décès de Bertrand-Kamal, l’aventurier de l’équipe de l’Est qui a succombé à un cancer à l’âge de 30 ans… 

LCI.fr : Diane, étiez-vous au courant du combat de Bertrand-Kamal contre la maladie, et qu’avez-vous ressenti en apprenant sa disparition ?  

Diane : Sur ce "Koh-Lanta", nous étions plus que des aventuriers et des amis. Tout au long de l’aventure, nous sommes devenus une famille. Nous étions au courant de sa maladie et de son combat quotidien. Et nous avons tous été profondément tristes et choqués par cette terrible nouvelle. Au-delà de ma peine, et de celle de tous les aventuriers, j’aimerais adresser tout mon soutien et toute ma tendresse aux membres de sa famille qui ont perdu quelqu'un d’exceptionnel. Quelqu'un qui était aventurier, combatif, persévérant, souriant. Quelqu'un de vraiment extraordinaire et qui avait à peine 30 ans passés. 

Ce que Bertrand-Kamal montrait à l'image, c'est ce qu'il était dans la vraie vie- Diane

Etait-il un modèle pour l’ensemble des candidats ?  

Oui parce que Bertrand-Kamal était quelqu'un d’entier et de vrai. Dès le départ, son rire et son sourire ont été communicatifs. Ce qu’il montrait à l'image, c'est ce qu'il était dans la vraie vie. Avec lui, il n'y avait rien de "joué". 

Lire aussi

Revenons si vous le voulez bien sur l’issue de cet épisode et votre élimination surprise lors du conseil. Sur le moment, on vous sent sous le choc… 

Je ne l'ai clairement pas vue venir. Sur le coup, j'étais tellement abasourdie que je suis restée de marbre lorsque Denis a dit mon nom. J'ai seulement compris que j'étais éliminée lorsqu'il a éteint mon flambeau et que je me suis retournée pour voir tout le monde pleurer. C'est comme si on m'arrachait à cette équipe de l'Ouest. Même si ça reste un jeu, c'est vrai que, sur le coup, je l'ai très mal vécu. En rentrant en France, il m'a fallu du temps pour digérer. 

Sur le moment, vous avez des mots très durs vis-à-vis d'Estelle. Vous dites aux autres : "Faites-la sauter dès que vous pouvez !" Est-ce qu'avec le recul, vous trouvez que vous avez été un peu dure avec elle ? 

J'ai eu en effet des mots très forts en souhaitant la sortie d’Estelle. La vengeance n’est pas quelque chose de bon et ça ne me ressemble pas. Je pense que je n'ai pas calculé mes mots sur le moment et que la surprise a fait que j'ai dit des choses peut-être un peu difficiles. Après, ça fait partie du jeu. Le collier d’immunité d'Estelle, je ne l'ai pas vu venir. Le temps a passé, je n'ai pas tissé de lien particulier avec Estelle. Pour autant je ne lui souhaite aucun mal, au contraire !

Lire aussi

Dans l'épisode c’est l'ensemble de l'équipe qui lui fait porter la responsabilité de vos échecs sur les dernières épreuves. Mais le problème entre vous n'est-il pas essentiellement d’ordre personnel ?

Estelle a un palmarès de sportive incroyable derrière elle et je n’arriverai jamais à sa hauteur. En revanche, durant le jeu c’est quelqu'un qui était psychologiquement un peu plus en difficulté. A l'inverse d'un François qui est parti trop tôt et qui était très fédérateur naturellement. Estelle était quelqu'un pour qui le collectif n'était pas une priorité. Or moi, je suis vraiment quelqu'un du Sud, qui "fait pour tous". Sur ce point-là on est très différentes.

Vous avez mentionné François. On a l'impression que son départ sur blessure lors du 2e épisode a déstabilisé l'équipe de l'Ouest… 

C'est vrai. Dans les moments de panique, François parvenait toujours à calmer le jeu, à trouver les bons mots. Il avait le même âge qu'Estelle et il trouvait plus facilement les mots avec elle. Quand il est parti, j'ai essayé de jouer ce rôle. Peut-être que j'ai été un peu plus brute de décoffrage, même si j'ai essayé de tourner ma langue 15 fois dans ma bouche avant de parler ! Malheureusement, dès que je disais quelque chose, elle le prenait comme une attaque personnelle. Alors que ce n'était pas le cas du tout.

Avec Brice on s'était dit que si Estelle avait un collier, elle nous le dirait, et peut-être même qu'elle nous le donnerait car elle n'avait vraiment pas l'air à l'aise dans le jeu- Diane

Lorsque Estelle sort son collier d'immunité durant le conseil, c'est la stupéfaction. Au camp, vous sembliez pourtant avoir des doutes… 

Disons que j'ai aperçu qu'elle mettait quelque chose dans son sac. Mais jamais je n'avais imaginé un tel coup de Trafalgar. Sur le camp, elle n'avait pas l'air d'aller bien, on se disait même qu'elle voulait partir. Avec Brice, on s'était dit que si elle avait un collier, elle nous le dirait, et peut-être même qu'elle nous le donnerait car elle n'avait vraiment pas l'air à l'aise dans le jeu. Ce qui m'a le plus déçu, c'est que j'ai été la seule à essayer de l'aider, de lui parler après les épreuves. Et finalement, c'est moi qu'elle a choisi d'éliminer, peut-être parce qu'elle a cru que je jouais sur deux tableaux. Ce qu'elle a décidé, c'est de casser le groupe de jeunes, même si je ne suis pas sûr que ce soit très intelligent pour la suite du jeu…  

En quelques jours seulement, vous avez vécu des moments extrêmes sur Koh-Lanta. Est-ce que l’aventure a répondu à toutes vos attentes ?  

C'était bien plus qu'à la hauteur de mes attentes ! On n'imagine pas à la fois la difficulté et le bonheur qu'on traverse, même si ça peut paraître paradoxal. Je n'imaginais donc pas que ce soit aussi beau, aussi dur, aussi magique ; intense. J'ai eu beaucoup de chance d'y aller et je suis très fière d’avoir pu intégrer "Koh-Lanta", même si ça s'est terminé trop vite. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Quels sont les 54 départements soumis au couvre-feu ?

EN DIRECT - Covid-19 : la France franchit le cap du million de cas depuis le début de l'épidémie

EN DIRECT - Assassinat de Samuel Paty : Jean Castex appelle à une régulation "beaucoup plus forte" des réseaux sociaux

Des caricatures de "Charlie Hebdo" projetées à Toulouse et à Montpellier

EN DIRECT - Présidentielle US : Joe Biden promet un vaccin gratuit "pour tous" s'il est élu

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent