"Grey's Anatomy" : qui du nouveau venu Link ou du jeune DeLuca fera craquer Meredith cette saison ? On refait le match

Médias

COMBAT - TF1 entame ce mercredi 13 mars la diffusion de la saison 15 de la série médicale qui sera, on le sait déjà, placée sous le signe de l'amour. Les premiers épisodes verront deux beaux docteurs tenter de s'arracher les faveurs de l’héroïne. L'occasion de les placer sur le ring ! Sans rien vous spoiler, évidemment.

L'amour est dans l'air au Grey Sloan Memorial. N'en déplaise aux fans mécontents qui refusent de voir Meredith Grey (Ellen Pompeo) reconstruire sa vie sentimentale après la mort de Derek.  La showrunner de la série, qui reprend ce mercredi 13 mars à 21h sur TF1, a même dû se justifier sur les réseaux sociaux. "Je n'ai aucun désir d'effacer Derek ou Patrick (Dempsey). Il a quitté la série. La série continue. Meredith continue. La vie continue", a écrit Krista Vernoff sur Twitter à l'automne. La saison 15 sera donc celle de la renaissance amoureuse pour notre docteur qui avait déjà connu un premier coup de coeur la saison précédente, avec Nathan Riggs. 

Mais cette année, tout sera différent. "On ne l'a jamais vraiment vue dans cette situation en 15 saisons", assure Krista Vernoff qui "ne peut pas dire avec qui elle va finir mais peut dire que le voyage pour y arriver sera joyeux, drôle et compliqué". La bande-annonce la montre déjà fricoter avec le résident DeLuca mais on se doute aussi que Link, le nouveau chirurgien, ne devrait pas la laisser de marbre. Encore un triangle amoureux ? On dit oui à celui-ci, car les prétendants de Meredith ont tout pour plaire. LCI refait le match ! 

Leur CV professionnel

Elle a craqué pour le chef de neurochirurgie, l'a épousé et a eu trois enfants avec lui. Autant dire que pour Meredith, une tête bien pleine est aussi important qu'un corps bien fait. Andrew DeLuca (Giacomo Gianniotti) est installé au Grey Sloan Memorial depuis déjà quatre ans et est passé du statut d'interne à celui de résident. Chirurgien prometteur, il a avec les patients une forme d'empathie qui manque cruellement chez certains titulaires. Mais comment rivaliser face à celui qui se présente comme un "Dieu de l'ortho" dans sa première réplique ? Atticus Lincoln (Chris Carmack)  - Link pour les intimes - arrive à Seattle pour devenir chef du service de chirurgie orthopédique. Pas mal, non ?

Avantage : Link. 

Leur CV amoureux

Quand Link débarque à l'écran, c'est au ralenti. Evidemment. Un moyen ô combien subtil pour les producteurs de bien insister sur l'étiquette "beau gosse de la saison" qui lui ont accolée. Link a tout du charmeur au physique de déménageur dont le visage rappelle curieusement celui de Nathan Riggs, le précédent coup de coeur de Meredith. Un signe ? C'est le seul qu'on aura avant d'en découvrir plus sur lui et les médecins qu'il connaît déjà à Seattle. De son passé amoureux, on ne sait pas grand-chose contrairement à celui de DeLuca. On l'a quitté le coeur brisé par le départ de Sam. Ivre au mariage d'Alex et Jo - pour qui il aussi eu un petit béguin - il en a même profité pour voler un baiser à Meredith. Et s'il avait déjà brisé la glace avec sa supérieure ? Si Meredith l'embrasse à pleine bouche dans les premières minutes de l'épisode (disponible ci-dessous), elle pourrait bien y réfléchir à deux fois en pensant qu'il a également fricoté avec... Maggie Pierce, sa  demi-soeur. Mais pourrait aussi être séduite par sa voix lorsqu'il parle italien. Drama, drama, drama...

Avantage : DeLuca.

En vidéo

Premières minutes : Grey's anatomy - Saison 15 Episode - Désirs contradictoires

Lire aussi

Leurs blessures secrètes

On se souvient tous du geste fou d'Alex qui a précipité DeLuca à l'hôpital à la fin de la saison 12. L'interne aurait pu y passer mais en est revenu plus fort. Un épisode sombre pour les deux personnages impliqués, qui pourrait aussi empêcher Meredith de craquer. Car, faut-il le rappeler, Alex est le seul "survivant" de sa promotion et le seul sur qui elle peut véritablement se reposer. Ce serait tout de même étrange de se faire des sorties à quatre après ça, non ? Link a également une histoire personnelle des plus touchantes dont nous ne révélerons rien. Une pincée de drame, un passage tout près de la mort et une sensibilité à toutes épreuves. Voilà qui devrait au moins charmer les téléspectateurs.

Egalité.

Lire et commenter