"Grey's Anatomy : Station 19" de retour ce soir sur TF1 : "Vous allez avoir le cœur brisé", promet Jaina Lee Ortiz

Médias

PREVIEW - Les pompiers de Seattle, héros de cette série dérivée de "Grey's Anatomy", reprennent du service ce mercredi 19 juin avec une fin de saison 1 et un début de saison 2 qui s'annoncent brûlants. Son héroïne principale nous dit ce que nous réservent les prochains épisodes, et ça ne s'annonce pas tout rose...

Ils reviennent. Et promettent de frapper plus fort encore. Après une arrivée en catimini en deuxième partie de soirée à la rentrée 2018, les pompiers de "Station 19" se voient offrir le prime du mercredi de TF1 - case qu'occupe habituellement la grande soeur "Grey's Anatomy". On avait laissé nos héros du feu un épisode seulement avant la fin de la saison 1 qui reprend donc ce 19 juin avec une intrigue explosive, comme l'a expliqué à LCI la star de la série, Jaina Lee Ortiz.

La comédienne de 32 ans a fait une halte au 59e Festival de Monte-Carlo entre deux incendies pour parler du programme qui entamera très prochainement sa troisième saison aux Etats-Unis. "Dépêchez-vous et mettez-vous à jour !", nous a-t-elle lancé lors d'un entretien plus détendu que jamais. Rencontre.

LCI : La saison 2, qui débute ce mercredi en France, comporte sept épisodes de plus que la saison 1, signe de l'engouement autour du programme. Vous attendiez-vous à une telle réponse du public ?

Jaina Lee Ortiz : Je ne savais honnêtement pas à quoi m'attendre. J'étais heureuse qu'on puisse tourner des épisodes supplémentaires, raconter d'autres histoires et étendre le show. Ça nous laisse aussi de l'espace pour potentiellement faire plus de crossovers avec "Grey's Anatomy". Il y en a plusieurs dans la saison 2 mais dans la saison 3, ils seront encore plus nombreux car nous aurons le même showrunner que "Grey's Anatomy", Krista Vernoff.

Que nous réservent les prochains épisodes ?

Wow ! Qu'est-ce qu'il se passe à la fin de la saison 1 ? (Elle réfléchit).  Attendez-vous à un incendie énorme dans un building. Quelqu'un pourrait ne pas survivre. Et au début de la saison 2, attendez-vous à plus de flashbacks. Vous allez plonger dans l'histoire personnelle des personnages, en apprendre un peu plus sur eux. Evidemment, il y aura plus d'action, plus de drame, plus de tout en fait (elle rit) ! C'est que ça fait tellement longtemps... On commence à tourner la saison 3, donc dépêchez-vous et mettez-vous à jour !

Avez-vous suivi un entraînement particulier ?

Pas d'entraînement particulier, non. Il faut juste que je me rappelle de ne pas manger tout le buffet sur le tournage, m'assurer de faire du sport et garder la forme. Je remercie la série parce que si ce n'était pas pour elle, je serais un peu à côté de la plaque.  Nous avons d'excellents conseillers techniques sur le plateau qui nous aident à rendre tout plus réel. C'est évidemment un point sur lequel on galère un peu car nous ne sommes pas de vrais pompiers. J'ai dû faire une scène sous l'eau en fin de saison 2, c'est la chose la plus dure que je n'ai jamais eu à faire mais aussi la plus gratifiante et mémorable.  

Autant prévenir les téléspectateurs : la fin de la saison 2 risque de les dévaster et montre que personne n'est jamais à l'abri, en particulier chez les pompiers. Est-ce une manière de rappeler qu'ils risquent leur vie tous les jours ?

Oui, c'est vrai à 100%. Le métier de pompier est le plus courageux et le plus altruiste qu'on puisse exercer. Tu risques ta vie en allant travailler et tu sais qu'il peut t'arriver n'importe quoi à n'importe quel moment. Il n'y a pas toujours de fin heureuse. A l'écran, comme dans la vraie vie, les gens vont et viennent. Et on sait que dans l'univers de Shonda Rhimes (la créatrice de "Grey's Anatomy" et productrice de "Station 19", ndlr), les personnages meurent. Tu ne sais jamais quand ça va être ton tour. Mais malheureusement pour... (elle se reprend). Mince, j'ai failli vous le dire ! Quelqu'un meurt dans la saison 2 et je pense que vous allez avoir le cœur brisé. Mais vous voudrez quand même continuer à regarder.

Deux femmes centrales, deux héroïnes fortes qui ne ménagent pas leurs efforts et qui narrent chaque épisode de leurs séries respectives.... Votre personnage, Andy Herrera, est souvent comparé à celui de Meredith Grey. 

Et c'est une lourde tâche ! C'est très spécial car j'ai l'impression d'emprunter le même chemin qu'Ellen Pompeo au début de "Grey's Anatomy".  Je dois me pincer parfois parce que je n'arrive pas à croire que je joue dans cette série. Mais j'adore ça ! J'adorerais aussi entendre les voix d'autres personnages pour la narration, pour avoir un autre point de vue, juste pour voir. Mais je suis vraiment sensible à ce que l'histoire soit vue à travers les yeux d'une femme. Une femme puissante, forte, indépendante qui vous montre le monde dans lequel elle vit. C'est badass !

Voir aussi

Je n'ai jamais fait de série avec trois saisons donc c'est déjà un succès pour moi- Jaina Lee Ortiz

Elle aussi est une sacrée badass : Ellen Pompeo (Meredith Grey) a pris la parole pour toutes les femmes de votre industrie en réclamant un salaire égal à celui de ses collègues masculins, qu'elle a obtenu. Qu'avez-vous pensé de sa prise de position ?

J'adore ce qu'elle  a fait, appuyer sur l'accélérateur et se soulever pour l'égalité des salaires. Tout n'a pas encore complètement changé mais on y vient. Plus les femmes en parleront, plus on sera au même niveau que les hommes. Il est temps qu'on soit traitées avec équité. Franchement, on fait le même travail ! Je respecte et j'apprécie la porte qu'Ellen a ouverte. Parce que ça demande beaucoup de courage de parler et de demander ça. Elle a eu raison de le faire.

"Grey's Anatomy" a été renouvelée jusqu'à la saison 17. Combien de temps vous voyez-vous porter l'uniforme d'Andy ?

Aussi longtemps que ça continuera ! Jusqu'à ce qu'on nous dise qu'on a fait notre temps et là je dirais "ok". Je ne sais pas. Ça arrivera quand ça arrivera. Jusqu'à la saison 10 ? Je n'ai jamais fait de série avec trois saisons donc c'est déjà un succès pour moi.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter