Hanane El Yousfi, alias Nour dans "Les Bracelets Rouges" : "Je ne savais pas qu'on pouvait avoir un cancer du sein aussi jeune"

Hanane El Yousfi incarne Nour, une jeune fille atteinte d'un cancer du sein.
Médias

INTERVIEW – C’est la petite nouvelle de la bande. Les téléspectateurs des "Bracelets rouges", dont la troisième saison débute ce lundi soir sur TF1, vont faire la connaissance d'Hanane El Yousfi. Elle y incarne Nour, une jeune patiente atteinte d'un cancer du sein.

C'est son premier rôle en tant que comédienne. Et elle n'a pas choisi la facilité. Diplômée d'une école d'ingénieur, Hanane El Yousfi rejoint la bande des "Bracelets rouges", dont la 3e saison démarre ce lundi 9 mars sur TF1. Agée de 25 ans, elle s'est glissée dans la peau de Nour, une jeune patiente qui débarque à l'hôpital. Atteinte d'un cancer du sein et en attente d'une ablation, elle va se lier d'amitié avec Clément (Tom Rivoire). 

LCI : Qui est Nour ?

Hanane El Yousfi : C'est une jeune fille de 17 ans qui débarque à l'hôpital parce qu'elle a un cancer du sein. La découverte de sa maladie est assez récente et elle est encore un peu sous le choc. Elle a commencé la chimiothérapie, mais ne réalise pas encore ce qui se passe. Elle a des parents très protecteurs et qui prennent beaucoup de place. C'était quelque chose qui faisait déjà partie de leur quotidien mais avec la maladie, ça a accentué les choses. 

Lire aussi

Avec la maladie, Nour va prendre les choses en main… 

Oui, car elle va découvrir qu'elle a le choix. En parlant avec d'autres jeunes qui sont eux aussi malades, elle va également comprendre ce qui lui arrive. Elle va davantage être dans l'action. 

Le cancer du sein, ça arrive aussi aux jeunes femmes. Etiez-vous sensibilisée sur ce sujet ? 

Oui, j'étais sensibilisée au sujet du cancer car je trouve qu'on en parle beaucoup aujourd'hui. Je connais des femmes qui ont été touchées par cette maladie et je sais que c'est compliqué à vivre. Par contre, je n'avais pas conscience qu'on pouvait avoir un cancer du sein aussi jeune. Mais ça peut arriver à n'importe quel âge et c'est une maladie très dure, surtout pour une jeune fille.

Il y a une belle entente entre les comédiens, le groupe était très soudé. Mais ils n'ont eu aucun mal à m'intégrer.- Hanane El Yousfi

Vous êtes diplômée d'une école d'ingénieur. Comment êtes-vous arrivée à la comédie ? 

Ça m'est un peu tombé dessus, même si je l'ai cherché ! J'ai toujours été attirée par la comédie. J'ai donc commencé à tourner dans des courts métrages pour savoir ce que c'était parce que je ne connaissais pas du tout le milieu. Pendant mon stage de fin d'études, j'ai passé le casting pour "Les Bracelets rouges" et j'ai été prise. Ça me donne encore plus envie de continuer dans le métier, même si j'aime le métier d'ingénieur.

Vous intégrez la bande des "Bracelets Rouges". Comment s'est passé l'accueil ?

Franchement très bien. Il y a une belle entente entre les comédiens, le groupe était très soudé. Mais ils n'ont eu aucun mal à m'intégrer et à me laisser une place. C'était super agréable de travailler avec eux car ils sont très pros. 

Cette nouvelle saison va parler de la vie après l'hôpital. On découvre que, même si on est guéri, la maladie laisse des traces…

Oui, la maladie laisse des marques et il faut un réel suivi pour les personnes qui quittent l'hôpital. Psychologiquement, ils ont été confrontés au pire. On pense beaucoup à la mort quand on est à l'hôpital et lorsqu'on revient dans le monde des vivants, il faut se réadapter. Mais ça laisse des séquelles. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent