Mathieu éliminé de "Koh-Lanta" : "Aubin a trahi notre équipe"

Mathieu éliminé de "Koh-Lanta" : "Aubin a trahi notre équipe"
Médias

INTERVIEW – C’était l’un des candidats les plus prometteurs de la nouvelle saison de "Koh-Lanta". Mathieu, le leader naturel de l’équipe du Sud, a été éliminé vendredi par Aubin, ce dernier disposant d’un collier d’immunité qu’il a caché jusqu’au conseil. Le coureur professionnel a confié sa déception à LCI.fr.

Nouvelle surprise, vendredi soir lors du 4e épisode de "Koh-Lanta : les 4 Terres" sur TF1. Pour la première fois de l’histoire du jeu d’aventure, trois équipes ont dû se séparer de l’un de leurs membres. Côté Sud, c’est Aubin que ses collègues avaient désigné. Sauf que le jeune agent immobilier disposait d’un collier d’immunité qui lui a permis de faire sortir Mathieu, le charismatique coureur professionnel qui portait ses équipiers depuis le début de l’aventure. Un mauvais coup que ce dernier n’a toujours pas digéré, plusieurs mois après le tournage de l’émission…

LCI.fr : Votre élimination est à la fois une surprise et une déception pour les téléspectateurs de l’émission. Comment l’avez-vous vécu sur le moment ?

Mathieu : Pour moi aussi c’était une surprise et une déception. Et même encore aujourd’hui. Depuis le début de la saison, je reçois énormément de messages de soutien et d’encouragement. Je crois que je n’ai pas reçu le moindre message de négativité ou de haine. Lorsque j’arrive au conseil, je suis assez serein, je me dis que je suis en sécurité. Surtout si j’en crois la stratégie qui s’est établie au sein de la famille du Sud". Si bien que lorsque j’apprends mon élimination, je tombe de haut. Ça a été un véritable choc et je pèse mes mots. Je me suis senti très très mal, au niveau physique. J’avais envie de vomir, j’avais mal à la tête. J’avais les jambes sciées et je n’arrivais même pas à me lever de mon siège pour aller chercher le flambeau.

J'en veux énormément à Aubin parce qu'il a été très malhonnête et très hypocrite- Mathieu

Sur le moment, vous ne semblez pas en vouloir à Aubin. Mais au fond de vous, vous n’êtes pas un peu en colère ?  

Le truc, c’est que je suis quelqu’un d’hyper bienveillant. Depuis le début, j’avais plus à cœur le bien-être de l’équipe, le gain des épreuves et le confort sur le camp que mon plaisir personnel. Mais évidemment que je lui en veux énormément. Parce qu'il a été très malhonnête et très hypocrite. Entre ce qu’il disait à ce qu’il appelait sa famille, devant nous, et ce qu’il disait en secret à la caméra, il y avait beaucoup de contradictions. Dans le dernier épisode, je vois même qu’il méprise l’équipe. Il sait qu’il a le collier, mais plutôt que de la jouer profil bas, voire d’être attristé de devoir éliminer quelqu’un, il se moque de nous en train de chercher le collier d’immunité alors qu’on est tous fatigués... Mais ce n’est pas drôle ! On ne peut pas rigoler de ça. Et en plus il se fabrique un faux collier !

Lire aussi

Aujourd’hui vous lui en voulez toujours ? Avez-vous eu l’occasion de rediscuter ?  

Je m’en veux surtout à moi d’avoir été naïf. Naïf de ne pas imaginer qu’il pouvait avoir le collier. Et naïf de ne pas avoir pensé que dans un jeu comme celui-là, l’être humain est capable de jouer un rôle. On le voit dans l’épisode où Carole part. Devant elle, Aubin pleure. Et après il dit à la caméra qu’il est content de ne pas partir. Son positionnement n’est pas très honnête. Aujourd'hui je garde cette idée que peut-être, dans la vraie vie, Aubin a des traits de caractère qui sont un peu les mêmes que ceux qu’il avait dans le jeu. Ce qui fait que je préfère rester éloigné de ce genre de personne. Et puis sans rien spoiler, c’est le pire choix qu’il ait pu faire ! On s’était dit qu’on se battait les uns pour les autres et que lors de la réunification, ça se passerait au mérite. Or là il fait un choix qui est malhonnête et en plus il trahit son équipe en présence d’une autre…

C'est l’équipe de l’Ouest, qui a connu la même mésaventure lorsqu’Estelle a éliminé Diane...

Exactement ! Ce qui est d’ailleurs la raison pour laquelle Estelle sort le même soir. Pour moi Aubin se tire une balle dans le pied en faisant ça devant les autres, ils se disent qu’il n’est totalement pas fiable et que c’est l’homme à abattre le plus tôt possible…

Lire aussi

Le mérite, c’est bien. Mais dans "Koh-Lanta" il faut aussi un peu de vice. Est-ce que vous en avez manqué ? 

Ce n’est pas faux. Après dans "Koh-Lanta" il y a deux grandes étapes de jeu. Celle qui se déroule par équipe, et celle qui se déroule après la réunification. C’est comme deux jeux différents. Je n’ai pas eu la chance d’aller jusqu’à la deuxième, mais il m’a toujours semblé que lors de la phase par équipe, le but a toujours été de rester soudés pour la suite. Pour moi il aurait été plus risqué de monter une alliance et de briser le groupe. Ce qui ne m’aurait pas empêché d’être plus stratégique ensuite.

J’espère avoir la chance d’y retourner pour montrer ce que je suis capable de faire- Mathieu

Malgré cette déception, avez-vous trouvé sur "Koh-Lanta" ce que vous étiez venu chercher ? 

En partie. Mais je reste aussi sur ma faim sur le plan de la compétition et de mes capacités à aller beaucoup plus loin dans l’aventure. Je voulais vivre cette expérience de naufragé qui m’a tant fait rêver depuis tout petit. Enfant je regardais Les Robinsons des mers du Sud de Disney, je lisais les aventures de Robinson Crusoé. Il m’est même arrivé de rêver que mon avion se crashe et que je me retrouve sur une île à essayer de survivre comme Tom Hanks dans Seul au monde. Ça peut paraître tragique mais j’aurais aimé être à sa place ! En faisant "Koh-Lanta", je l’ai un peu vécu. J’espère avoir la chance d’y retourner pour montrer ce que je suis capable de faire, avec un petit peu plus de finesse pour appréhender "le vice" des autres candidats, comme vous dîtes... 

Lire aussi

S’il y a bien un aventurier qui faisait l’unanimité sur cette saison, c’est Bertrand-Kamal. Quel souvenir garderez-vous de lui ? 

Sur Koh-Lanta, tous les candidats sont méritants. Mais Bertrand-Kamal, c’était un être exceptionnel. A chaque fois que je pense à lui, j’essaie de l’imaginer en train de bouder, mais la seule image qui me revient, ce sont ses petits yeux rieurs et sa gaité permanente. Le Beka que vous voyez à l’écran, c’est vraiment lui. Même dans les moments difficiles, sur l’îlot de l’exil par exemple, il est encore en train de chanter et de rire, de mettre une bonne ambiance. Sa disparition nous a tous profondément touché. Vendredi dernier on a regardé l’épisode avec Dorian et l’ambiance était lourde. On a essayé de sourire, mais c’était très difficile.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la Grèce reconfinée partiellement à partir de mardi

L’ŒIL DE LAURENCE HAÏM - "Il se passe quelque chose au Texas"

CARTE - Reconfinement : regardez jusqu’où vous pouvez sortir autour de chez vous

EN DIRECT - Attentat de Nice : une troisième personne en garde à vue

Olivier Véran a-t-il affirmé que "c’est le confinement qui provoque la circulation du virus" ?

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent