"Station 19" débute ce mardi soir sur TF1 : 3 bonnes raisons de se laisser tenter par le spin-off de "Grey's Anatomy"

Médias
DirectLCI
DÉCOUVERTE - Programmée dès ce mardi 25 septembre en deuxième partie de soirée, la série dérivée de "Grey's Anatomy" suit le quotidien d'une brigade de pompiers de Seattle en reprenant les ingrédients qui ont fait le succès de son aînée. De l'action, de la tension et surtout beaucoup d'imbroglios amoureux.

Il y avait les médecins du Grey Sloane Memorial. Il faudra désormais compter sur les pompiers qui travaillent trois pâtés de maison plus loin à Seattle. Lancée en grandes pompes en mars dernier sur ABC, la série dérivée de "Grey's Anatomy", "Station 19" (rebaptisée "Grey's Anatomy : Station 19" en VF) ouvre les portes de sa caserne dès ce mardi 25 septembre à 22h45 sur TF1. Le programme a reçu un très bon accueil public et critique dès la diffusion de son premier épisode, qui plonge le téléspectateur au cœur d'une unité de combattants du feu. Si les fans de son aîné seront forcément séduits, voici trois bonnes raisons pour les autres de ne pas éteindre la flamme tout de suite.

Parce que c'est signé Shonda Rhimes

Tout ce qu'elle touche se transforme en or. Mi-papesse mi-Midas de la télévision, Shonda Rhimes sème sur ABC les graines du succès avec des séries parmi les plus regardées au monde. Avant de prendre la poudre d'escampette pour rejoindre Netflix, la productrice américaine a donné naissance à "Grey's Anatomy", "Scandal", "Murder" et les plus récents "For The People" et "Station 19". Avec, à chaque fois, la même recette : une héroïne en tête d'affiche, un milieu professionnel bien défini et très masculin, des histoires sociétales fortes et des histoires d'amour à gogo. La touche Shonda Rhimes, c'est la certitude aussi de verser quelques larmes et d'être pris aux tripes par des personnages attachants. Et ça marche : déjà 15 saisons que le monde entier suit les aventures de Meredith Grey à l'hôpital.

Parce que c'est un "Grey's Anatomy" chez les pompiers

Le lien ne peut pas être plus clair. Ben Warren (Jason George), l'époux du Dr Miranda Bailey (Chandra Wilson), quitte son internat de médecine pour s'engager chez les pompiers. Il débarque à la caserne numéro 19, où la série démarre. Les personnages de ce spin-off ont été présentés officiellement dans l'épisode 13 de la saison 14 de "Grey's Anatomy", et les aller-retour entre les deux shows - que les Anglo-Saxons appellent crossovers - devraient être légion. Meredith Grey (Ellen Pompeo) fait d'ailleurs une apparition dans le pilote de "Station 19", comme une manière de passer le flambeau. Comme dans "Grey's Anatomy", c'est moins leur job de pompier que les relations entre les personnages qui intéressent les scénaristes. Alors attendez-vous à des triangles amoureux et des tromperies entre des acteurs tout droit sortis d'un magazine de mode. Il fallait bien au moins ça pour venir rivaliser avec les pompiers hyper sexy de "Chicago Fire", diffusée à la même heure sur NBC.

Parce que l'héroïne principale est aussi badass que Meredith Grey

Shonda Rhimes déteste qu'on parle de "femmes fortes" pour qualifier ses héroïnes. On comprend l'idée mais dans le fond, il faut tout de même souligner la puissance du personnage d'Andy Herrera, sorte de double de Meredith Grey. Comme elle, elle reprend le flambeau familial. Andy succède à son père à la tête de la caserne et tente de mener tant bien que mal de front vie privée et vie professionnelle. "Toutes les héroïnes des shows de Shonda ont en commun la même chose : elles sont très indépendantes, ont du succès, bossent dur et passeraient par-dessus n'importe quel homme dont elles sont amoureuses pour aller où elles veut aller. Ça en dit beaucoup sur elles", racontait son interprète Jaina Lee Ortiz au Hollywood Reporter en mars. Alors, convaincus ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter