Qui est Kristine Froseth, l'interprète de Nola dans "La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert" ?

Médias
DirectLCI
ZOOM – TF1 diffuse ce mercredi soir les épisodes 5 et 6 de "La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert", la série adaptée du best-seller de Joël Dicker. L’occasion de faire plus ample connaissance avec Kristine Froseth, la jeune interprète de Nola Kellergan.

"La Vérité sur L’affaire Harry Quebert" aurait pu s’appeler "Qui a tué Nola Kellergan ?". Dans la série adaptée du roman de Joël Dicker, le célèbre écrivain interprété par Patrick Dempsey est accusé du meurtre de la belle adolescente dont il a fait la rencontre, une après-midi pluvieuse de 1975, sur une plage paradisiaque du Maine. 


Pour incarner ce personnage de Lolita aussi séduisante qu’énigmatique, le cinéaste Jean-Jacques Annaud a fait appel à une toute jeune comédienne, Kristine Froseth, qui illumine l’écran dès sa première apparition. Née aux Etats-Unis de parents norvégiens, l’interprète de Nola connaît depuis quelques mois une ascension fulgurante.

Elle a été l'égérie des magasins H&M

D’Oslo à Brooklyn, c’est d’abord en tant que mannequin qu’elle s’est faite connaître. Dès l’âge de 16 ans, elle a en effet posé pour des marques prestigieuses comme Prada et Chanel. Vous avez peut-être également croisé son joli minois sur les murs d’un magasin H&M, dont elle a été l’égérie.

En 2016, elle apparaît dans le clip choc de "False Alarm", le tube du chanteur canadien The Weeknd. Kidnappée par de mystérieux braqueurs de banques masqués, elle parvient à s'enfuir avec le butin après un carambolage sanglant. Une performance hantée qui n’est pas passée inaperçue.

Après une apparition l’an dernier dans le biopic de l’écrivain J.D Saling, "Rebel in the Rye", on la retrouve à la rentrée 2018 dans "Sierra Burger is a loser", sur Netflix. Dans cette très libre adaptation de "Cyrano de Bergerac", version ados, Kristine incarne Veronica, la jolie fille du lycée, qui aide l’héroïne à séduire le beau gosse du lycée en échangeant leurs numéros de portable.

Une comédie séduisante, mais un peu légère en comparaison avec l’adaptation de "L’Affaire Harry Quebert" dont Nola Kellergan est l’héroïne féminine, le mystère de sa mort s'étalant sur près de trois décennies.

A l’écran, Kristine Froseth livre une performance qui gagne en densité au fil des épisodes. De muse à victime, d’enfant meurtrie à femme fatale, la jeune comédienne a visiblement adoré l’expérience. "Nola n’est pas un personnage facile à décrire parce qu’elle a plusieurs facettes", explique-t-elle dans une interview à V Magazine. "Disons que Harry et elle sont deux âmes perdues qui vont se trouver." 


Et se perdre ? Pour résoudre l’énigme de la série diffusée sur TF1, il faudra encore patienter quelques semaines puisque Jean-Jacques Annaud a découpé l'épais roman de Joël Dicker en 10 épisodes de près d'une heure. Kristine, elle, a déjà tourné la page. 

Après avoir tourné dans le film d’horreur "Apostle" de Gareth Evans, diffusé sur Netflix, elle vient de rejoindre le casting de la mini-série "Looking for Alaska ?", d’après le premier roman de John Green, l’auteur à succès de "Nos étoiles contraires". 

Elle y incarnera Alaska, la jolie fille qui fait battre le cœur de Miles, un ado rebelle interprété par Charlie Plummer, qu’on a pu voir dans "Tout l’argent du monde".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter