Kendji Girac inaugure son rôle de coach dans "The Voice Kids" : "Je me suis revu dans certains talents"

Kendji Girac inaugure son rôle de coach dans "The Voice Kids" : "Je me suis revu dans certains talents"
Médias

INTERVIEW - Premier vainqueur de l’émission à passer de l’autre côté du fauteuil en France, l’interprète de "Color Gitano" étrenne ses nouvelles fonctions ce samedi 22 août aux côtés de Jenifer, Soprano et Patrick Fiori. Une expérience très plaisante sur laquelle il revient pour LCI.

Il les appelle "les petits". Comme un aîné protecteur envers sa fratrie. Kendji Girac n’avait "jamais travaillé avec des enfants" avant d’accepter de succéder à Amel Bent dans le fauteuil de coach de The Voice Kids pour la septième saison de l'émission. Un fauteuil "très confortable" dans lequel il s’est installé avec une aisance folle. 

Ce samedi 22 août, les téléspectateurs découvriront un jeune homme de 23 ans charmeur et à l’écoute, désireux de faire progresser les jeunes candidats âgés de 8 à 15 ans venus tenter leur chance. "Quand on a su que Kendji était le nouveau coach, il y a eu une sorte de soulagement général. Ce garçon-là est lumineux, il a éclairé cette saison", estime Patrick Fiori."Il est entier. J’ai l’impression qu’avec lui, c’est tout ou rien. Il fait attention à l’autre et c’est tout ce qu’on demande dans The Voice Kids", commente Jenifer. 

Il s’est bien occupé des enfants même s’il n’est pas papa et qu’on l’a beaucoup charrié là-dessus- Jenifer sur Kendji Girac

Il y a six ans, la chanteuse faisait partie du jury devant lequel Kendji Girac s’est présenté alors qu’il n’avait que 17 ans. "J’étais un petit minot. Je n’étais pas même pas majeur", se souvient-il, glissant qu’il aurait lui-même pu participer à la version pour les plus jeunes "une année plus tôt". Vainqueur de la saison 3 de The Voice, il a depuis sorti trois albums et vendu près de 3 millions de disques. Un quatrième est attendu pour octobre.

"Kendji, c’est un bosseur. Quand il a gagné The Voice, il a travaillé et il est tout de suite parti à la rencontre du public", souligne Jenifer, qui est désormais sa voisine sur le plateau. "C’était très plaisant de le voir à côté de moi, c’est une jolie revanche aussi pour lui parce que moi je ne m’étais pas retournée sur lui lors de son audition à l’aveugle. Je l’ai bien regretté toute la saison même si j’aimais beaucoup mes talents. Il s’est bien occupé des enfants, même s’il n’est pas papa et qu’on l’a beaucoup charrié là-dessus", poursuit-elle. Soprano l’affirme, l'expérience du Catalan en tant que talent dans l’émission "est un atout qui l’a aidé à s’acclimater très rapidement".

Lire aussi

"C’est vrai que je me suis revu dans certains talents. Je me souviens de mon stress, c’était la première fois que je montais sur scène avec un micro. J’étais tétanisé. Ça m’a fait sourire de les voir chanter et à la fois stresser", témoigne le principal intéressé. Premier talent de l’histoire de The Voice à devenir coach en France, Kendji Girac a accepté de passer de l’autre côté pour "voir ces petits vivre le moment peut-être le plus grand de leur vie". "Je me sentais prêt", nous explique-t-il. 

J’en ai pris plein la gueule, désolé de l’expression. Mais c’était plutôt sympa parce que c’était fait avec amour- Kendji Girac sur le bizutage de ses co-coachs

L'interprète de Habibi s’est nourri du coaching reçu par Mika pour façonner le sien, sans aller lui quémander de conseils supplémentaires. "À mes débuts, il m’a appris à avoir confiance en moi sur scène, à bien me concentrer. Maintenant je le laisse tranquille. J’arrête de lui casser les pieds avec mes questions", s’amuse-t-il. Pour se préparer, il s’est replongé dans les anciennes saisons. Et a grappillé de précieux conseils auprès de ses co-coachs, qui ne l’ont pas épargné. "Je pensais qu’ils allaient m’aider. Et directement, dès le début de l’émission, ils ont commencé à me mettre des bâtons dans les roues. J’en ai pris plein la gueule, désolé de l’expression. Mais c’était plutôt sympa parce que c’était fait avec amour", sourit-il.

Toute l'info sur

The Voice Kids 2020

Surpris par l’excellent niveau des concurrents cette saison, Kendji Girac affirme en avoir aussi "pris plein les oreilles". Et n’a qu’une hâte : retrouver son "équipe de choc", qu’il n’a pas vue depuis le tournage il y a un an. Cette ultime émission sera enregistrée dans un contexte forcément particulier, marqué par des règles sanitaires strictes en raison de la pandémie de coronavirus. "Ça va faire du bien de tous se revoir. Même si on n’a pas de public en ce moment, ce sera déjà ça d’avoir les talents pour nous chanter des chansons, surtout que ça va être la finale. Je pense que ça va être une finale éclatante. Je l’envisage avec beaucoup de plaisir. Jai vraiment hâte de pouvoir m’amuser, de revoir mes amis, d’écouter de la bonne musique et de savoir comment ça va se passer, qui va gagner… de voir tout ce bonheur, tous ces enfants revenir en compétition avec plein d’amour", insiste-t-il. Habituellement programmées pendant les vacances de la Toussaint pour permettre aux kids de se libérer, ces retrouvailles n’ont pas encore de date officielle. Mais le rendez-vous est pris.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent