VIDÉO - Les Mini Div, premier trio de l'histoire de "The Voice Kids", ont fait le show avec un titre disco

Médias

JAMAIS DEUX SANS TROIS - Originaires des Bouches-du-Rhône, Clara, Marie et Eva ont amené une dose de girl power sur le plateau de l'émission en reprenant "It's Raining Men" des Weather Girls. Le tout avec un anglais et une chorégraphie très travaillés.

L'union fait la force. Tel pourrait être le mantra de ces adolescentes âgées de 12 à 14 ans qui sont venues à "The Voice Kids" pour faire entendre leurs voix. Le ton est donné dès les premières notes du tube disco des Weather Girls "It's Raining Men". Clara, Marie et Eva hurlent leurs prénoms avant de commencer à chanter. De quoi prévenir les coachs que oui, elles sont bien trois.

Leur nom de scène ? Les Mini Div. "On adore les divas donc on s'est dit 'Pourquoi pas devenir des divas un jour ?'", explique Marie, qui avait déjà participé au concours de chant de TF1 dans l'équipe de Soprano l'an dernier. Eva aussi a déjà tenté sa chance par le passé mais n'avait pas réussi à faire se retourner les fauteuils.

C'est comme quand tu divorces, tu ne te remaries pas avec ton ex-mari ! Ça n'a pas de sens- Amel Bent

Une expérience qui fait désormais partie du passé. Les quatre coachs ont cette fois été séduits par leur interprétation dynamique à la chorégraphie millimétrée. "On a beaucoup travaillé", reconnaît Clara avant de montrer les pas à Jenifer, Amel Bent, Patrick Fiori et Soprano. Ce dernier reconnaît Marie et tente le tout pour le tout pour convaincre le trio, le premier de l'histoire de l'émission, de rejoindre son équipe. "Vous pouvez demander à Marie, on s'est régalés. Venez avec moi. On va danser, on va chanter, ça va être la folie", promet le Marseillais.

Elles ont choisi leur coach... en le tirant au sort

Mais pour Amel Bent, il faut que les jeunes filles "tentent autre chose". "C'est comme quand tu divorces, tu ne te remaries pas avec ton ex-mari ! Ça n'a pas de sens", lance-t-elle, faisant rire tout le public. Jenifer reste silencieuse devant les bisbilles de ses camarades puis s'adresse directement aux candidates. "Vous avez des voix qui permettent plein de choses, avec une amplitude vocale extrêmement large et donc vous me donnez envie de travailler avec vous". "Vous serez mieux chez moi parce que ça rigole. J'ai des idées innombrables dans ma tête", ajoute Patrick Fiori.

Voir aussi

Mais chacune ayant un coach préféré, elles ont laissé le destin -et la main innocente d'une fillette présente dans le public- choisir leur future équipe. La petite Julia a pioché le bout de papier qui contenait le nom de Jenifer. "Tu étais dans les petits papiers", s'amuse une Amel Bent décidément en grande forme. Vivement la suite !

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter