Marc Lavoine s'installe dans le fauteuil de "The Voice" : "Le mot coach est un peu ambitieux"

Marc Lavoine s'installe dans le fauteuil de "The Voice" :  "Le mot coach est un peu ambitieux"
Médias

INTERVIEW - Des quatre membres de la nouvelle équipe de "The Voice 2020", il est le seul à totalement découvrir l'émission. Marc Lavoine explique à LCI pourquoi il a enfin répondu aux sirènes de l'émission musicale qui démarre ce samedi 18 janvier sur TF1 et le rôle qu'il compte jouer auprès des talents.

Amel Bent dit qu'elle "peut l'écouter pendant des heures".  "Il m’a émerveillée dès la première soirée d’auditions à l’aveugle parce qu’il a une manière de verbaliser ce que l’on ressent avec tellement de justesse", nous raconte la chanteuse. Marc Lavoine porte une attention particulière aux mots qu'il choisit. Sans pour autant censurer sa pensée. C'est avec une honnêteté désarmante qu'il explique pourquoi il s'est décidé à dire oui à "The Voice", qui l'avait déjà sollicité à plusieurs reprises.

À propos de sa carrière musicale, il relate avoir "fait un pas de côté". "Je m’étais dit qu'il ne fallait pas que je devienne un chanteur qui imite le chanteur, pas que je devienne un sosie. Je me suis posé la question de savoir si je devais arrêter ou pas. J’ai arrêté cinq ans pendant lesquels j’ai fait un livre, du théâtre, des films", détaille-t-il. En 2018, il sort un nouvel album, "Je reviens à toi", puis le best-of "Morceaux d'amour" l'année suivante. 

Voir aussi

Le timing ne pouvait pas être meilleur pour endosser son nouveau rôle de coach. "L'aventure 'The Voice' s’intègre exactement dans la dynamique que j’ai choisi de suivre : c’est artistique, c’est exigeant, c’est pour le plus grand nombre avec une forme d’excellence", insiste-t-il. Dans la neuvième saison du programme, baptisée "The Voice 2020" et qui démarre ce samedi 18 janvier sur TF1, il retrouve "des camarades qu'il connaît bien". Amel Bent a déjà participé à "The Voice Kids", Lara Fabian a livré ses conseils dans "La Voix" au Québec et Pascal Obispo reprend possession du fauteuil qu'il occupait il y a deux ans. 

On n’a pas toujours eu bons moments avec Pascal Obispo. Il le sait, je le sais. On a au moins cette chance, c’est de se dire la vérité. - Marc Lavoine

Mais entre ce dernier et Marc Lavoine, les relations ont parfois été tendues par le passé. "On n’a pas toujours eu bons moments tous les deux. Il le sait, je le sais. On a au moins cette chance, c’est de se dire la vérité. On s'était retrouvé sur 'Taratata' pour le Téléthon et on avait reflirté un peu. Là, il y a des gens qui sont venus sur le plateau et qui ont révélé Pascal dans ses positions, dans son passé, dans son chemin. Qui ont révélé des parties de lui que je ne connaissais pas. Je suis heureux de le voir comme ça, il fend l’armure. Je l'ai re-rencontré". 

"The Voice 2020" lui a également permis de se connecter avec d'autres artistes, de manière parfois inattendue. "C’est une phrase de Lacan qui dit : 'Le désir, c’est le désir de l'autre'. De temps en temps, tu as un talent qui vient pour telle personne puis il sent que son désir devient le tien. Il y a une sorte d’échange qui est incroyable et c’est génial. J’ai envie d’y retourner là", glisse-t-il. 

Lire aussi

"Je me suis dit que les gens qui allaient faire ces castings allaient nous raconter des morceaux de leur histoire. Et c’est ce qui s'est produit. Quand on me dit : 'J’ai choisi cette chanson parce que mes parents sont morts pendant la guerre d’Espagne', ça me parle", poursuit-il. Marc Lavoine tâtonne quand on lui demande de définir le type de coach qu'il sera. "La façon dont je vais travailler avec les 14 talents de mon équipe, ça va s'inventer avec eux. On ne peut pas inventer une façon de coacher", reconnaît-il, estimant que "le mot coach est bien ambitieux" et louant le travail de toutes les équipes de production. 

La première chose qu’on se demande, c’est : "Est-ce qu’on a eu assez de tact ?"- Marc Lavoine

Il y a bien une chose dont il est certain. La communication avec les talents doit être limpide, même quand personne ne s'est retourné. "Ce sont des prestations d’1 minute 30, c’est un match à élimination directe. Il ne faut pas dire à quelqu’un : 'Non'. Il faut dire non et pourquoi", insiste celui qui se souvient avoir passé des casting alors que "le metteur en scène n'était même pas là". "La première chose qu’on se demande, c’est : 'Est-ce qu’on a eu assez de tact ?' (...). Ce qui est difficile pour nous, c'est qu'on doit être délicat. On ne doit pas se tromper, pas dire de bêtises aux gens" et "leur donner une clé quand même".

Marc Lavoine admet avoir été "capté" par l'émission qui lui a fait oublier la présence des caméras. "Quand la lumière rouge s’allume sur un plateau, ça rend les gens dingues. Ils sont capables de dire n'importe quoi et parfois même de vendre leur grand-mère pour un bon mot à la télévision. Là, on échappe à ce rouge qui s’allume (...). Là, on est au spectacle", promet-il. Début du show ce samedi avec des voix qui devraient faire verser quelques larmes aux téléspectateurs.

Lire aussi

>> Retrouvez toutes les videos de "The Voice 2020" sur le site officiel de l'émission

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent