Nouveaux coachs, nouvelles règles : "The Voice" fait peau neuve pour sa saison 9

Nouveaux coachs, nouvelles règles : "The Voice" fait peau neuve pour sa saison 9
Médias

PREVIEW - TF1 et ITV Studios ont levé le voile sur les changements qui vont venir pimenter la prochaine édition du concours de chant, rebaptisé "The Voice 2020". De quoi donner très envie de découvrir Marc Lavoine, Lara Fabian, Amel Bent et Pascal Obispo dans leurs fauteuils rouges.

"Polymorphe" pour Lara Fabian. "Humaine" pour Pascal Obispo. "Authentique" pour Marc Lavoine. "Explosive" pour Amel Bent. Quand on leur demande un seul mot pour décrire cette saison 9, les nouveaux coachs de "The Voice" sont aussi différents que complémentaires. A l'image des talents qui ont défilé devant eux lors des auditions à l'aveugle, dont TF1 et ITV Studios ont présenté de premiers extraits lundi 9 décembre. "100 talents, 100 claques vocales âgées de 16 à 76 ans", souligne Rémi Faure, directeur des programmes de flux de TF1, avant que le noir ne se fasse dans la salle de projection.

"Ça recommence, je suis chez les grands !" s'enthousiasme Amel Bent, qui vient de laisser son fauteuil dans l'édition Kids à Kendji Girac. Un jeune homme en combinaison s'approche sur scène, s'installe au piano et laisse la magie opérer sur une version toute personnelle d'un morceau d'un grand nom du rap français. Comme l'impression de revivre la même folie qu'avec Gjon's Tears qui avait bluffé les quatre professionnels l'an dernier .

Lire aussi

Des lives diffusés depuis une grande salle de concert parisienne

Se présente ensuite un couple, mais chacun passe son audition. Lui d'abord, elle ensuite. L'occasion pour Lara Fabian et Amel Bent d'assurer le show en tentant de les convaincre de rejoindre leur équipe. Puis vient cette soul girl qui retourne littéralement la scène et fait s'écharper deux coachs prêts à en découdre. Mais toujours "dans la bienveillance", insiste Pascal Obispo face à la presse venue découvrir cette nouvelle édition. "Il n'y a pas de compétition et beaucoup d'humanité entre nous. Je suis content d'être à côté de Marc. A côté des filles je n'aurais pas supporté, ça parle trop", tacle-t-il avec le sourire.

Des rires mais aussi des larmes qui ont marqué les sessions d'auditions à l'aveugle. Nikos Aliagas, indéboulonnable animateur de l'émission, raconte que le tournage a été interrompu deux fois "car on pleurait trop". C'est lui qui a expérimenté les premiers changements d'une saison 9 que la production présente comme un "retour aux sources". Finie la family room, c'est depuis le côté de la scène qu'il découvre les prestations des talents, entouré de leurs proches. 

Les coachs seront, eux, "mis sous pression" par le retour d'une règle abandonnée il y a deux ans. Leurs fauteuils se retourneront même si aucun d'eux n'a appuyé sur son buzzer rouge. "Ils vont devoir se justifier" sur leurs choix, explique le producteur Mathieu Grelier. Les artistes nous ont assuré être ravis de pouvoir échanger avec tous les participants. "Lara a fait des coachings à des talents qu'on n'a pas sélectionnés", nous relate Amel Bent.

Les téléspectateurs choisiront l'affiche de la finale

Après les auditions à l'aveugle, la mécanique ne change pas. Les battles verront s'affronter deux talents d'une même équipe mais ils ne pourront pas compter sur l'option du "talent volé", qui permettait à un coach de récupérer dans son groupe un chanteur éliminé par son voisin. Suivront les KO dans une version "simplifiée", précise la production sans plus de détails. 

Autre nouveauté : les émissions en direct ne seront pas diffusées depuis un plateau mais depuis une grande salle de spectacle parisienne. Les artistes sélectionnés pour les lives se produiront devant environ 4000 personnes, en plus des millions de téléspectateurs devant leur écran.

Lire aussi

Des téléspectateurs qui seront totalement maîtres de la finale. Pour la première fois, les votes du public désigneront à 100% les quatre finalistes de "The Voice" indépendamment de leurs équipes. Ce qui signifie qu'un coach pourrait ne pas avoir de talent en finale. 

"'The Voice', c'est vrai. C'est pour ça que c'est magique", martèle Lara Fabian. Début de l'enchantement programmé pour début 2020.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent