Quand Laurent Ruquier lit le droit de réponse du frère de Yann Moix dans ONPC

Médias

RIPOSTE - Dans le numéro de "On n’est pas couché", diffusé samedi soir, l’animateur Laurent Ruquier a fait part aux téléspectateurs de France 2 d’une lettre adressée à la chaîne par le frère de Yann Moix, suite aux accusations de ce dernier en plateau, le 31 août dernier.

C’est le nouvel épisode du feuilleton qui a agité la rentrée littéraire française. Deux semaines après le mea culpa controversé de Yann Moix dans le numéro de rentrée de l'émission "On n’est pas couché", l’animateur Laurent Ruquier a lu samedi soir un droit de réponse adressé par l’avocat d’Alexandre Moix, le frère de l’écrivain, au service juridique de France 2. 

Le 31 août dernier, Yann Moix était venu s’expliquer au sujet de son dernier roman, "Orléans" (Grasset), dans lequel il raconte avoir été brutalisé par son père durant son enfance, mais aussi au sujet des écrits et dessins antisémites dévoilés par "L’Express" dont il avait admis être l’auteur, lorsqu’il était étudiant, à la fin des années 1980. 

Voir aussi

Sur le plateau de Laurent Ruquier, l’écrivain avait laissé entendre que son frère était à l’origine de l’exhumation de ce qu’il qualifie d’"erreur de jeunesse", l’estimant par ailleurs manipulé par des membres de l’extrême droite. Des insinuations qui feront bondir Alexandre Moix et le pousseront à les démentir par l’intermédiaire de son avocat, Me Emmanuel Pierrat, mais aussi à réclamer un droit de réponse.

En discussions depuis plusieurs jours, la réponse du frère de l’écrivain a pris la forme d’un texte, lu au milieu de l’émission par Laurent Ruquier lui-même. Nos confrères de Télé-Loisirs en avaient dévoilé le texte, dès vendredi. 

Mes opinions, ma vie, tout lui est étranger et c'est très bien ainsi. Compte tenu de la gravité de cette affaire, il ne se saurait y avoir d’arrangements avec la vérité- Alexandre Moix

"Lors de l‘émission 'On n’est pas couché' du 31 août dernier, mon frère, Yann Moix a indiqué que je me serais 'rapproché de l'extrême droite à un moment de ma vie' et que je 'continuerais à fréquenter' aujourd'hui cette mouvance. En outre, il a supposé que j'aurais fourni à des 'gens malintentionnés d'extrême droite' ses textes et dessins antisémites et négationnistes et qu'ainsi, j'aurais eu un rôle à jouer dans ses récents déboires", rappelle Alexandre Moix.

"Je considère que ces assertions, sont graves et totalement infondées, et sont donc inacceptables. Yann Moix ne sait rien de moi. Mes opinions, ma vie, tout lui est étranger et c'est très bien ainsi. Compte tenu de la gravité de cette affaire, il ne se saurait y avoir d’arrangements avec la vérité", conclut-il. 

"On lui accordé le droit de réponse qu'il souhaitait puisque chacun a le droit de donner sa vérité", a ajouté l'animateur en s'adressant à la caméra et aux invités en plateau.

Lire aussi

Dans une lettre intitulée "Mon frère, ce bourreau", publiée par "Le Parisien" le 24 août dernier, Alexandre Moix accusait déjà son aîné de mentir au sujet des violences familiales dont il écrit avoir été la victime dans les pages de son roman. Il expliquait que c’était le futur écrivain le véritable auteur des coups que ce dernier  reproche à leur père. Et qu’il en était lui la victime.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter