Qui veut présenter "Crimes" à la place de Jean-Marc Morandini sur NRJ12 ?

Qui veut présenter "Crimes" à la place de Jean-Marc Morandini sur NRJ12 ?
Médias

CASTING - Conséquence de ses ennuis judiciaires, Jean-Marc Morandini n’apparaîtra pas dans les inédits de "Crimes", diffusés ce soir sur NRJ12. Si la chaîne a fait remonter le magazine en urgence, elle serait à la recherche d’un ou une remplaçante à son animateur vedette.

Toute l'info sur

L'affaire Morandini

Chaîne de la TNT cherche animateur/trice pour son émission vedette sur les faits divers. Mis en examen pour corruption de mineurs et placé sous contrôle judiciaire, Jean-Marc Morandini ne devrait pas reprendre ses activités professionnelles de sitôt. Alors qu’Europe 1 a remanié ses matinées, confiant notamment "Le Grand Direct des Médias" à Thomas joubert, i-Télé suspendait jusqu’à nouvel ordre sa collaboration avec l’animateur, qui devait présenter une tranche d’info en fin de journée à la rentrée.

Jusqu’ici, seule NRJ12 était restée de marbre face à l’affaire des castings douteux de la websérie "Les Faucons", révélée par Les Inrocks. Mais les derniers développements judicaires ont poussé la chaîne à revoir sa position. Les deux numéros inédits de l’émission "Crimes", proposés ce soir en prime time, ont en effet été remontés en urgence, sans les plateaux de Jean-Marc Morandini qui en reste tout de même la voix off. "Sa mise en examen change la donne même s'il est présumé innocent", déclarait ce dimanche Jean-Paul Baudecroux, le patron du groupe NRJ dans les colonnes du Parisien.

Sa mise en examen change la donne même s'il est présumé innocent- Jean-Paul Baudecroux, patron du groupe NRJ

D’après Télé Star, NRJ12 ne s’arrêterait pas là et serait d’ores et déjà à la recherche d’un ou d’une remplaçante à son animateur vedette. Pour une questiond d'image, d'abord. Si Jean-Marc Morandini est producteur de l’émission, la marque "Crimes" appartient en effet à la chaîne. Mais aussi pour des raisons pratiques. Télé Star affirme que suite aux déboires judicaires de sa vedette, les journalistes de l’émission auraient essuyer des refus de témoigner de certains avocats, enquêteurs et institutions pour filmer des bâtiments officiels. Le nom de la journaliste Lucile Martin, rédactrice en chef de l'émission, a été avancé. Mais il n'a pas été confirmé pour le moment.

En vidéo

Retour sur l'affaire Morandini

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    Covid-19 : une deuxième vague "pire que la première" ?

    CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

    Passage à l'heure d'hiver : est-ce vraiment la dernière fois ?

    EN DIRECT - Covid-19 : le bilan va "s'alourdir dans les prochains jours et semaines, quoi que nous fassions"

    Débat Trump/Biden : "C’est incroyable de voir des visions aussi radicalement opposées s’exprimer aussi calmement"

    Lire et commenter

    Alertes

    Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent