Racisme, intimidation, insultes : le "Ellen DeGeneres Show" fait l'objet d'une enquête interne

Très populaire aux Etats-Unis, Ellen DeGeneres est dans une très mauvaise posture.
Médias

POLÉMIQUE - Après des plaintes répétées de la part d'employés qui dénoncent un climat de travail toxique, WarnerMedia a décidé de lancer une enquête interne sur le célèbre programme.

Ellen DeGeneres est dans une bien mauvaise posture. La célèbre animatrice du talk-show qui porte son nom est accusée par de nombreux employés d'entretenir un climat de travail toxique. Alors que les plaintes ne cessent de se multiplier, le groupe WarnerMedia a décidé d'ouvrir une enquête interne pour faire la lumière sur cette affaire. Des responsables de Telepicture, qui produit l'émission et de Warner Bros, qui la distribue, ont envoyé une note aux membres du personnel pour les informer qu'ils allaient être interrogés sur leur expérience de travail sur le plateau d'Ellen DeGeneres qui, de son côté, n'a pas pris la parole sur le sujet. 

Et pourtant, ces accusations ne datent pas d'hier, comme le rappelle Variety. Cela fait un moment que des employés du "Ellen DeGeneres Show" se plaignent d'allégation de racisme, d’intimidations et d’insultes. Au printemps dernier, Variety révélait que les employés du talk-show avaient subi une baisse salariale de 60% sans en avoir été préalablement avisés. Un salarié affirmait également avoir été licencié après une hospitalisation résultant d’un accident de voiture. 

Lire aussi

Je suis désolé, mais je ne connais que les noms des personnes blanches qui travaillent ici- Un employé du "Ellen DeGeneres Show"

Le site web américain BuzzFeed a également publié mi-juillet une enquête dans laquelle une dizaine d'employés de la production décrivaient l'ambiance malsaine qui règne sur le plateau ainsi que les comportements racistes. Comme faire des "blagues" sur le fait de confondre deux employés noirs qui portaient la même coiffure. Un employé afro-américain raconte même qu'il a été insulté après avoir osé demander une augmentation à son supérieur alors qu'il venait d'apprendre qu'il était payé deux fois moins qu'une personne blanche au même poste. "Je suis désolé, mais je ne connais que les noms des personnes blanches qui travaillent ici", lui aurait également lancé un collègue lors d'une soirée

Dans une lettre commune adressée à Buzzfeed, les producteurs exécutifs de l'émission Ed Glavin, Andy Lassner et Mary Connelly ont réagi à ces allégations. “Nous avons le cœur brisé et nous sommes désolés d’apprendre que même des personnes de notre famille de producteurs ont vécu une mauvaise expérience. Ce n’est pas ce que nous sommes et ce que nous nous efforçons d’être, ni la mission qu’Ellen nous a fixée”, déclarait le groupe. “La responsabilité de l’émission d’Ellen est entièrement la nôtre. Nous prenons tout cela très au sérieux et nous réalisons, comme beaucoup de personnes dans le monde, que nous devons faire mieux, que nous nous engageons à faire mieux et que nous ferons mieux”, ont-ils ajouté. Visiblement cela n'a pas suffi. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent