VIDÉO - "The Voice 8" : humiliée à l’Eurovision, Lisa Angell "remet les compteurs à zéro"

Médias

Toute L'info sur

The Voice 2019

REVANCHE - Quatre ans après son échec au Concours Eurovision de la chanson, Lisa Angell tentait sa chance samedi sur le plateau de "The Voice 8". Le début d'un nouveau départ pour la chanteuse qui a rejoint l’équipe de Julien Clerc ?

Elle s’appelle Virginie Vetrano. Mais le grand public la connaît sous le pseudonyme de Lisa Angell. Sur scène dès l’âge de 11 ans, cette chanteuse parisienne a percé sur le tard grâce à la complicité de Patrick Sébastien, qui, après l’avoir invité sur le plateau du "Plus grand cabaret du monde", lui a écrit le premier de ses quatre albums, en 2011.

Quatre ans plus tard, elle est choisie pour représenter la France au Concours Eurovision de la chanson à Vienne, en Autriche, avec la chanson "N’oubliez pas". Et là, c’est le drame. "J’ai terminé 25e sur 27", raconte-t-elle émue aux caméras de "The Voice". "A l’instant où on a eu les résultats, ma carrière a été terminée. Du jour au lendemain, tout s’est arrêté. On ne s’est plus du tout intéressé à moi."

Voir aussi

"Être jugée uniquement sur ma voix"

A l’époque, Virginie a mal vécu les critiques sur son apparence physique. Son âge aussi. "Si aujourd’hui je fais The Voice, c’est pour être jugée uniquement sur ma voix", explique-t-elle, bien décidée à prendre sa revanche sur le destin. C’est avec un brin de nervosité qu’elle entame "This is me", la chanson interprétée par Keala Settle sur la BO du film "The Greatest Showman", avec Hugh Jackman. 

Pendant  une bonne moitié de sa performance, les coaches l’écoutent concentrés, mais pas franchement emballés. "Vous n’aimez pas ?", demande Mika à ses camardes lorsque la chanteuse grimpe dans les aigus. "Ça m’étonne que tu n’appuies pas !", lance alors Soprano à Julien Clerc par défi. Convaincus, les deux coaches appuient sur le buzzer pour le plus grand bonheur des proches de Lisa qui commençaient à sérieusement s’inquiéter en coulisses.

Voir aussi

"Je m’appelle Virginie, mais je suis plus connue sous le nom de Lisa Angell", explique la chanteuse à Jenifer, confiant ensuite son émotion de participer à l'émission de TF1. "Visiblement vous avez une histoire", observe Julien Clerc, "on entend que vous avez du métier quand vous chantez et quand on vous voit on a envie de connaître cette histoire-là."

Lorsque la chanteuse rappelle qu’elle a représenté la France à l’Eurovision et qu’elle a décidé de "remettre les compteurs à zéro", le public applaudit. "Il faut vous faire un peu plus confiance", l’encourage le vétéran des coaches. Alors que Soprano salue lui aussi "le métier", c’est Mika, qui ne s’est pas retourné, qui va livrer l’analyse la plus juste.

Voir aussi

"Justement j’ai trop entendu le métier", avoue le chanteur britannique, sans prendre de gants. "Et ce qui manquait, c’est le lâcher prise. Quand on le fait, il ne faut pas demander la permission. Madame je ne vous connais pas, mais je regrette de ne pas m’être retourné."

C’est d’autant plus dommage que Lisa avoue qu’elle rêvait de rejoindre l’équipe de l’interprète de "Grace Kelly". "Je vais aller vers vous Monsieur Julien Clerc, parce que j’ai envie de vous connaître", décide-t-elle alors, ravie de poursuivre l’aventure avec une légende de la chanson française. Avec l’espoir d’écrire enfin la sienne…

>> Retrouvez toutes les infos et les vidéos de la saison sur le site officiel de "The Voice"

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter