De la "Star Academy" à "The Voice", la belle revanche de Sidoine, le crooner sensible de Jenifer

Médias

Toute L'info sur

The Voice 2019

ZOOM – C’est l’un des candidats les plus discrets de la saison 8 de "The Voice". Mais pas le moins populaire. Samedi soir, Sidoine a été qualifié par le public pour la finale, au détriment de la diva Léona Winter. Déjà une forme de victoire pour cet ancien candidat malheureux de la "Star Academy".

Vous l’aviez tout de suite reconnu ? Lors des auditions à l’aveugle de "The Voice 8", Sidoine s’était rappelé aux bons souvenirs des fans d’un autre télécrochet… En 2012, le jeune homme avait en effet participé à la "Star Academy" version NRJ12. Le natif de Versailles, alors âgé de 25 ans, s’était hissé jusqu’en demi-finale de cette saison en demi-teinte, remportée par une certaine Laurène.

Avec son grain de voix sensuel et sa gueule d’ange, Sidoine se fait à l'époque repérer par une grande maison de disques et publie un EP, ainsi que plusieurs singles dans un registre pop rock séduisant. Il croît sa carrière lancée. L’album, hélas, n’arrivera jamais, la faute à des changements de direction qui le dépassent. Le chanteur s’exile alors à Bruxelles, en Belgique, jusqu’à sa résurrection, début 2019 devant les caméras de TF1.

Surprise, c’est avec une reprise gonflée de "Réseaux", le tube truculent du rappeur Niska qu’il se présente devant les fauteuils rouges de l’émission, accompagné d’une machine qui donne une touche électro inattendue à sa performance. Soprano et Jenifer buzzent d’emblée, suivis par Mika dans les dernières secondes. C’est l’équipe de l’ancienne gagnante de la première Star Ac’ qu’il choisit de rejoindre. "Ses mots m'ont touché. Elle a parlé la première et dès qu'elle a commencé à parler, j'avais fait mon choix", expliquera-t-il à "TéléLoisirs".

En vidéo

Sidoine – Réseaux (Niska)

Lors de l’épreuve des K.O, Sidoine revient à un registre plus familier puisqu’il interprète "Un samedi soir sur la Terre", de Francis Cabrel. A ce stade de l’émission, on se dit que le beau gosse est peut-être trop sage dans une saison où certains talents brillent par leur exubérance. "Vous me laissez un peu perplexe pour vous dire la vérité. Je pense que vous vous cachez derrière votre instrument", observe Julien Clerc.

En vidéo

Sidoine - Un samedi soir sur la terre (Francis Cabrel) [Epreuve des KO 1]

Lors des battles, c’est un Sidoine plus ouvert, sinon chaleureux qu’on découvre aux côtés de Sherley qui interprète avec lui "Qu’est-ce que t’es belle", le tube canaille de Catherine Ringer. Pour Jenifer, le choix est évident. "C’est terrible parce que moi, je suis tombée amoureuse de vous", avoue la chanteuse dans son fauteuil. La suite va prouver qu'elle n'est pas toute seule.

En vidéo

BATTLE : Sherley VS Sidoine – Qu’est-ce que t’es belle (Marc Lavoine et Catherine Ringer)

Lors du premier prime, Sidoine s’émancipe et décide de son propre chef d’interpréter une reprise rock de "La Marseillaise" qui fait se lever les quatre coachs. "C’est un choix que j’assume totalement, parce que c’est une chanson d’union, mais c’est avant tout une chanson de liberté", explique-t-il après coup. "Et la liberté, je la prends ce soir devant vous." Le public a apprécié cet élan de patriotisme puisqu’il le qualifie directement pour l’étape suivante.

En vidéo

Direct [Jenifer] – Sidoine – « La Marseillaise » (Rouget de Lisle)

Le quart de finale confirme l’éclectisme du bonhomme puisqu’il propose une relecture savoureuse de "Wicked Games" de Chris Isaak, son grain de voix éraillé offrant une nouvelle vie inattendue à un titre qu’on a si souvent entendu dans ce type d’émission. "Ce mec, il est surprenant", confie Soprano, émerveillé par le registre vocal de Sidoine que le public qualifie pour la demi-finale au détriment de Poupie. Reste un obstacle à franchir, et pas des moindres, pour atteindre la finale.

En vidéo

DIRECT 2 [Jenifer] - Sidoine – Wicked Game (Chris Isaac) – Quart de Finale

Voir aussi

Samedi soir,  Sidoine jouait sa survie face à Léona Winter. La diva interprète "Mourir sur scène" de Dalida dans une mise en scène dramatique, abandonnant sa perruque dans les ultimes secondes. On se dit que le jeune homme va devoir faire très fort pour rivaliser. Et là encore il étonne en interprétant le déchirant "Vole" de Céline Dion en hommage à un proche disparu. L’émotion est palpable dans sa voix. Le public ne se pose pas de question et le qualifie avec 70,9% des suffrages, le plus gros écart de la soirée.

En vidéo

[Jenifer] – Sidoine « Vole » (Céline Dion) – Demi-finale

De Niska à la diva québécoise la plus populaire de la planète, on avait rarement vu un candidat de "The Voice" brouiller à ce point les cartes au fil de ses prestations. Et s’en sortir à chaque fois avec la même élégance. De bon augure pour la finale, jeudi prochain à 21h sur TF1 ? Sidoine y sera opposé à Whitney, Clément et Pierre Danaé.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter