Frédéric éliminé de Koh-Lanta : "Me reprocher d’être trop stratège, c’est complètement idiot !"

Frédéric éliminé de Koh-Lanta : "Me reprocher d’être trop stratège, c’est complètement idiot !"
Médias

INTERVIEW – Il a été la victime des ambassadeurs. Frédéric a été éliminé par les trois chefs réunis lors de l’épisode 7 de "Koh-Lanta : la guerre des chefs", vendredi soir sur TF1. Et il en veut un peu beaucoup à Maxime, comme il l’explique à LCI.

Game over pour Frédéric, le photographe iconoclaste de "Koh-Lanta : la guerre des chefs" sur TF1. Eliminé en début d’aventure, revenu dans le jeu à la faveur d’un abandon médical, le Nordiste a été sacrifié vendredi soir durant l'épisode 7 par son chef, Maxime, juste avant la réunification des trois équipes.

LCI : C’est la deuxième fois que vous sortez du jeu. Cette fois, c’est définitif ? 

Frédéric : C’est définitif dans la mesure où il y a eu un conseil après. Donc si quelqu’un doit revenir, ce ne sera pas moi !

Vous avez été éliminé par les ambassadeurs, Alexandre, Béatrice et Maxime, votre chef. Avez-vous été surpris sur le moment ?

Quand on a vu les chefs d’équipe partir, on ne savait pas pourquoi. En puis en lisant le petit papier annonçant les ambassadeurs et la réunification, je me suis dit ‘c’est bon, je sors’. J’avais tenu tête à Maxime les jours précédents et je me suis dit qu’il allait en profiter pour me sortir. J’en étais persuadé. Les pseudo-négociations avec les deux autres n’ont servi à rien. Son intérêt, c’était de me sortir. Il a fait semblant de se battre.

Lire aussi

Avec le recul, regrettez-vous de lui avoir tenu tête ? 

Je me suis souvent posé la question. Il aurait fallu que je m’écrase, que je ne dise rien. Que je devienne un disciple du gourou Maxime. Je n’aurais pas été éliminé, mais la personne qui aurait continué l’aventure… ça n’aurait pas été moi ! 

C’est ce que Xavier s’est reproché dans l’équipe des rouges. Vous, au contraire, vous êtes resté "cash" jusqu’au bout…

C’est une évidence : pour aller dans Koh-Lanta, il faut savoir fermer sa gueule. Et ce n’est pas une de mes qualités.

Koh-Lanta ce n'est pas la guerre, on ne va pas là-bas pour défendre son pays !- Frédéric

Que reprochez-vous, au fond, à Maxime ? C’est quand même un super aventurier…

Humainement, il n’y a pas de problème. Je ne lui reproche même pas de m’avoir éliminé aux ambassadeurs. Moi-même à sa place, j’aurais pu éliminer quelqu’un de mon équipe. Seulement il avait un double statut. Il était ambassadeur ET chef d’équipe. Quand on accepte cette responsabilité, on ne sacrifie pas une personne.

Avez-vous l’impression que votre sens de l’humour a fait du bien dans cette émission où certains sont prêts à tout pour gagner ?

Je suis resté moi-même, comme dans la vie de tous les jours. On peut faire les choses sérieusement… sans se prendre au sérieux. Il faut prendre un peu de recul. Koh-Lanta, c’est une formidable aventure humaine. Mais ce n’est pas non plus la guerre. On ne va pas là-bas pour défendre son pays ! Il faut relativiser et prendre du plaisir, même dans la souffrance. Sinon ça n’a aucun intérêt.

Lire aussi

Vous pensez vraiment que pour certains candidats, faire "Koh-Lanta" c’est comme aller à la guerre ? 

Mais c’est ce qui fait l’intérêt de cette émission dont je suis le premier fan. Il y a des gens qui foncent tête baissée pour gagner les épreuves, comme les poteaux, la toute première qu'on a passée cette année. Alors que sans le savoir ils vont dans le mur ! Je trouve ça très drôle.

Et vous ? Vous y alliez pour gagner ?

Evidemment que j’y allais pour gagner. En tout cas pas pour me faire éliminer le premier. Ou plus tard aux ambassadeurs. Je venais avec mes forces à moi. Je ne comptais pas forcément sur le physique mais sur le fait d'essayer de faire des alliances, gagner des épreuves de stratégie ou de réflexion. Personne n’y va pour perdre, vous savez.

Lors de deux éliminations, on vous a reproché justement d’être trop "stratège"…

Alors que ce n’est pas le bon reproche ! Ce qu’il faut me reprocher, c’est d’assumer la stratégie. Parce que tout le monde est stratège dans "Koh-Lanta". Certains peut-être plus que d’autres. Sauf que moi je suis l’un des seuls à le revendiquer, parce que ça fait partie intégrante de l’aventure. Mais me reprocher d’être trop stratège, c’est complètement idiot, je ne comprends pas !

Lire aussi

Pour gagner "Koh-Lanta", il faut être physique, stratège et sympa à la fois ? 

Il faut savoir un peu s’écraser. Dans tous les Koh-Lanta que j’ai vus, la personne qui gagne est celle qui sait ne pas trop montrer ses forces. Quand on est trop fort au début, on fait peur très rapidement. Il faut savoir être dans l’ombre de quelqu’un, se placer. C’est la recette universelle pour tous les anciens et futurs gagnants de Koh-Lanta.

Vos favoris pour la victoire ?

Quand je suis sorti, j’avais des projets d’alliance avec Cindy, mais aussi Cyril et Maud que j’avais tous les deux bien aimés dans les premières heures de l’aventure. J’espère qu’ils vont pouvoir aller le plus loin possible.

Vous qui êtes photographe, ça ne vous a pas manqué de ne pas avoir un appareil sous la main pendant cette aventure ? 

 Ah si, dès le premier jour ! Dès l’aéroport ça m’a manqué de ne pas faire des photos. Après on s’y fait. Au début de l’émission, je m’intéressais beaucoup à la technique, je regardais si j’étais bien cadré. Et puis au bout de deux jours on oublie. Mais il y avait tellement de paysages extraordinaires aux Fidji que ça m’a manqué, oui.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent