"J’avais de gros problèmes personnels" : les confidences de Sophie après son élimination de Koh-Lanta

Médias
DirectLCI
INTERVIEW - C'est fini pour Sophie, la prof de kitesurf de "Koh-Lanta : la guerre des chefs". Vendredi soir, la candidate a été victime de la stratégie perdante de Brice, son binôme durant l'épisode 9. LCI a recueilli ses confidences.

Elle nous appelle du Portugal… où la météo est encore plus maussade qu’en France. Vendredi soir, Sophie a été éliminée de "Koh-Lanta : la guerre des chefs" suite à la stratégie perdante de Brice, son binôme au cours de l’épisode 9. La prof de kitesurf revient pour LCI sur son départ de l'émission...

LCI : Lors du conseil, les aventuriers ont clairement voté Brice, qui vous a donc entraîné dans sa chute. Est-ce frustrant de quitter Koh-Lanta ainsi ? 

Sophie : Je ne veux pas dire que j’ai été éliminée à cause de Brice. Quand les gens votent contre lui, ils savent très bien qu’ils votent aussi contre moi. Ce serait noyer le poisson que de  dire ça.

Nous n’aurions jamais dû sous-estimer la relation de Clo avec CindySophie

Donc vous ne lui en voulez pas ?

Pas du tout ! Brice est jeune. Il a testé une stratégie et il a perdu. De mon côté j’étais encore très affectée par le départ de Béatrice et je n’ai peut-être pas été là pour l’épauler et lui dire quoi faire. Or on a quand même 10 ans d’écart. C’est un peu facile de mettre la responsabilité sur lui alors que je n’ai peut-être pas été le binôme parfait.


Il a quand même fait une erreur stratégique majeure…

Oui, mais sa stratégie me paraissait valable au départ. Le problème, c’est que Clo était difficile à cerner. C’est quelqu’un que j’aime beaucoup, mais c’est vrai qu’on ne savait jamais sur quoi se baser avec elle. Nous n’aurions jamais dû sous-estimer sa relation avec Cindy. Et le fait qu’elle n’était pas malléable.

Après le départ de Béatrice, on vous sent clairement déstabilisée. Est-ce que ce "Koh-Lanta" est devenu un peu trop stratégique pour vous à ce stade de l’aventure ? 

Clairement. Je sais que c’est un jeu, mais au départ de l’aventure, j’étais davantage dans une optique de développement personnel et d’aventure humaine. Or après la réunification, l’aspect de l’émission change et j’ai été obligée de me plonger dans les stratégies. Là je me suis rendue compte que c’était quelque chose que j’avais du mal à faire. Et que je n’avais pas de plaisir à faire. 

Ma vie personnelle est partie en fumée juste avant de partir et émotionnellement j’étais vraiment très fatiguéeSophie

Malgré tout avez-vous des regrets d’être partie à ce stade de l’aventure ? 

On a toujours des regrets quand on part, on réfléchit à ce qu’on aurait pu faire pour rester… Mais je vais être honnête, tout le monde le sait. Sans parler de circonstances atténuantes, j’avais de gros problèmes personnels. Ma vie personnelle est partie en fumée juste avant de partir et émotionnellement j’étais vraiment très fatiguée. Physiquement, j’avais envie de continuer, j’étais bien. En partant je me suis dit que j’avais fait de mon mieux. Et que si je suis partie avec Brice, c’est parce que c’était comme ça que ça devait arriver.

Comment se sont passées les retrouvailles avec votre fille Anita ? 

J’ai posté récemment la vidéo sur Instagram. On avait passé deux mois séparées l’une de l’autre et je suis allée la retrouver à l’école avec son papa… Elle était de dos et ses camarades qui étaient assis en cercle m’ont vu et lui ont dit : ‘regarde, il y a ta maman !’. Elle s’est jetée dans mes bras et elle n’arrêtait pas de toucher mon visage pour être sûre que c’était bien moi !

Vous regardez "Koh-Lanta" avec elle ? A-t-elle envie de participer un jour comme sa maman ? 

On regarde tous les vendredis, oui. Et faire Koh-Lanta, elle m’en parle déjà ! Mais elle a déjà posé une condition : pas d’insectes et d’araignées ! Il faudra demander à Denis Brogniart de revoir les règles… ou de tourner Koh-Lanta au Groenland si c’est possible. Ça pourrait être un nouveau concept, d’ailleurs… 


Qui vous semble le mieux armé pour aller au bout de cette saison ?

Le mieux armé, c’est Steeve. Il est assez "homogène" dans son comportement. Il ne fait pas d’histoires, il est bon dans les épreuves. Tout le monde l’aime bien. Tout le monde a envie de la garder de ses côtés. Il pêche tout le temps du poisson, il remonte le moral quand ça va mal. Après il y a Max, mais il est plus en danger dans le sens où il est trop fort. Et donc il fait peur.


Et Cindy ? 

Il faut bien avouer que c’est une révélation. Elle joue très bien, je dois le reconnaître. Les gens peuvent la critiquer… Mais la vérité c’est que Koh-Lanta est un jeu où il y a aussi de la stratégie. Et dans ce domaine, rendons à César ce qui appartient à César : elle est exceptionnelle !


>> Retrouvez toutes les vidéos de "Koh-Lanta : la guerre des chefs" sur le site de l'émission

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter