"Koh-Lanta 2019" : Xavier éliminé, le calvaire des rouges continue... Ce qu'il faut retenir de l'épisode 6

Médias
RECAP – Après le départ de Chloé la semaine dernière, l’équipe rouge ne comptait plus que quatre aventuriers. A l’issue du 6e épisode de "Koh-Lanta : la guerre des chefs", ils ne sont plus que trois, Xavier quittant ses camarades dans une ambiance glaciale.

Quand ça veut pas, ça veut pas. Depuis le début de la nouvelle saison de "Koh-Lanta", la tribu rouge, les Kama, enchaîne désillusions et contreperformances. On se rappelle du départ retentissant de Victor, le parachutiste dont l’excès de confiance avait eu vite fait d’agacer ses compagnons de route. Puis de celui d’Emilie, la cheffe d’équipe qui avait pris fait et cause contre Chloé, la vaillante poissonnière, finalement éliminée la semaine dernière après une nouvelle défaite des siens à l’épreuve d’immunité.


Au début de l’épisode 6, les rouges ne sont plus que quatre –Cyril, Xavier, Maud et Alexandre– face à six jaunes et six bleus. Au bord du gouffre, le quatuor va se sublimer pour remporter l’épreuve de confort, un jeu d’équilibre sur barils et planches où les jaunes de Béatrice terminent à la deuxième place, devant les bleus de Maxime.

Ils me prennent pour un con Frédéric, le photographe de l'équipe des bleus

Deux choix s’offrent à Alexandre, le chef des rouges, au moment de choisir la récompense : un avantage lors de la prochaine épreuve d’immunité ou des hot-dogs pour tous, accompagnés d’un indice pour trouver des colliers d’immunité sur l’île. Alexandre choisit la première option, même si Maud et Xavier n’auraient pas craché sur le pain-saucisse…


Chez les bleus, c’est la soupe à la grimace. La défaite a laissé des traces et ravive les tensions au sein de l’équipe. Frédéric, notamment, ne supporte plus Maxime et son "ton collégial". Le photographe sait qu’il est dans le viseur en cas de conseil, même si personne ne lui dit en face. "Ils me prennent pour un con", confie-t-il à la caméra.

L’épreuve d’immunité va se révéler l’une des plus périlleuses depuis le début de la saison. Les candidats doivent constituer une arche avec des pièces de bois, en équilibre chacun au bout d'une corde, avant de poser la clé de voute qui doit tenir plus de 5 secondes. Les rouges découvrent l’avantage remporté lors de l’épreuve de confort : ils n’auront que 9 pièces à réunir, contre 11 pour les deux autres équipes.


Pendant plus d’une heure, les aventuriers multiplient les tentatives, croient avoir fait le plus dur…  puis font tomber toutes leurs pièces à la dernière seconde. A la surprise générale, ce sont les bleus qui l’emportent, devant les jaunes et les rouges qui ont perdu leur avantage en cours de route. Un véritable cauchemar puisqu’ils vont devoir se séparer d’un nouvel aventurier et finir à trois !

"J’ai honte", confie Cyril après ce nouvel échec. "C’est pas l’aventure que j’espérais", avoue-t-il un peu plus tard, au bord des larmes. Reste que ce n’est pas lui mais Xavier qui est sur la sellette. Vexé, le technico-commercial de 53 ans tente de convaincre Maud et Cyril qu’Alexandre est leur maillon faible car il ne s'investit pas suffisamment sur le camp. "On doit choisir au mérite", estime-t-il.


Le jeu des alliances, passées en début d'aventure par Cyril, Alexandre et Maud, aura raison du vétéran de la saison à l'issue d'un conseil glacial. "Je n’ai rien à leur dire", balance-t-il à Denis Brogniart lorsque l’animateur lui demande s’il a un message à faire passer à ses équipiers avant de rentrer en France. "Même pas bonne chance".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter