"On était tellement proches" : pour Samuel, le gagnant de Top Chef, donner 10% de ses gains à Guillaume était "évident"

Médias

BEAU GESTE - Il a remporté mercredi soir la dixième saison de "Top Chef". L'Angevin Samuel Albert, chef de l’ambassade de Belgique au Japon, était ce jeudi l'invité de Yann Barthès dans "Quotidien". Il est notamment revenu sur son amitié avec celui qu'il a battu en finale, Guillaume Pape, à qui il donnera 10% de ses gains.

Il travaille depuis trois dans les cuisines de l'ambassade de Belgique au Japon. Autant dire que Yann Barthès n'a pas manqué d'interroger Samuel Albert, qu'il recevait jeudi dans "Quotidien" au lendemain de sa victoire dans Top Chef 2019, sur sa manière de revisiter les moules frites. Mais pas seulement. Outre la dangerosité de la scène finale du concours culinaire, dans laquelle il a découvert avoir gagné en tirant la lame d'un couteau, avant que ses proches ne se ruent sur lui - "La prod nous avait prévenus qu'il fallait faire attention", a-t-il glissé en souriant -, le jeune homme est notamment revenu sur sa belle amitié avec son son concurrent Guillaume Pape. Et sur le joli geste qu'il a eu envers lui : il lui reversera 10% de ses gains.

Interrogé sur la manière dont il allait dépenser son argent, Samuel a ainsi expliqué qu'"en donner une partie à Guillaume était évident" : "On était tellement proches qu’on ne voulait pas que l’un ait tout et l’autre rien". Un peu plus tôt, il avait qualifié son adversaire d'"excellent" en soulignant que leur finale s'était jouée "à rien". Mercredi soir, au terme d'une une épreuve de dix heures au cours de laquelle les deux concurrents devaient concocter un repas pour 100 personnes, l'Angevin l'avait tout de même emporté en recueillant 53,08%, ce qui lui vaut proportionnellement un chèque de 53.080 euros. 

En vidéo

Samuel Albert, gagnant de l’édition 2019 de Top Chef, invité de "Quotidien"

Lire aussi

Le reste de cet argent, Samuel Albert devrait le consacrer, lorsqu'il aura quitté son poste à l'ambassade belge au Japon,  à l'ouverture "pour octobre-novembre" d'un restaurant dans sa ville natale d'Angers. Un endroit qui lui ressemblera avec "une ambiance de copains", a-t-il confié dans l'émission de TMC. Mais le chef de 30 ans semble avoir également pris goût aux plateaux de télévision. "Pourquoi pas un jour devenir journaliste culinaire dans 'Quotidien ?'", a-t-il lancé à Yann Barthès.

Lire et commenter