Battles de "The Voice" - Margau : "Chanter 'Ce rêve bleu' était un très gros défi"

Battles de "The Voice" - Margau : "Chanter 'Ce rêve bleu' était un très gros défi"
Médias

INTERVIEW - La Québécoise de 20 ans a livré une prestation de haut vol avec Matteo sur le classique de Disney "Ce rêve bleu". Mais elle a bien cru qu’elle n’allait pas y arriver, comme elle l’explique à LCI.

"Une bataille onirique". Les mots employés par Nikos Aliagas pour présenter leur duo ne pouvaient pas être plus adéquats. Margau et Matteo, deux des plus belles voix de cette 9e saison de "The Voice", ont été mis face-à-face par Lara Fabian pour l’épreuve des battles, diffusée samedi 28 mars sur TF1. 

La Québécoise et le Libanais ont réussi à mêler leurs timbres pour une reprise de "Ce rêve bleu", tube culte du dessin animé Disney "Aladdin", qui a séduit le public et les quatre coachs. Mais c'est elle que l'interprète de "Je t'aime" a choisi d'emmener à l'épreuve des K.O. Depuis le Canada, la jeune femme de 20 ans revient sur cette étape franchie non sans mal... le jour de son anniversaire.

LCI : Vous remportez votre battle le jour où vous fêtez vos 20 ans. C’est le plus beau cadeau dont vous puissiez rêver ?

Margau : Oh oui, c'est sûr ! Je n'avais pas réalisé que la journée du tournage serait celle de mon anniversaire parce qu'initialement, le tournage avait lieu le 16 janvier et je suis née le 17. Mais avec Matteo, on est passé vers minuit donc ça a été drôle pour moi de le souligner quand on était sur le plateau.

Le choix de la chanson que vous avez interprétée avec Matteo a posé quelques soucis d’ajustement au départ. Lara Fabian s’est même remise en question. Est-ce qu’à un moment vous vous êtes dit : "C’est fichu, on ne va pas y arriver" ?

Clairement, c'est ce que je me suis dit dès que j'ai entendu la chanson. La veille, j'avais regardé l'audition de Matteo et je ne comprenais pas comment on allait arriver à quelque chose de bon. Il a une voix très spéciale, hors du commun. Je ne pouvais pas m'imaginer le résultat final. Déjà en arrivant aux répétitions, j'étais un peu stressée. Et plus les répétitions avançaient, plus je l'étais parce qu'on n'arrivait pas à trouver de tonalité qui nous convenait à tous les deux. On a fini par trouver, j'ai juste dû répéter plus que d'habitude. Au final, on est parvenu à un résultat qui est d'après moi le meilleur pour nous.

On a tendance à se dire que les chansons des films Disney sont évidentes à chanter mais au final pas du tout. Qu’est-ce qui fait la difficulté de "Ce rêve bleu" ?

Je ne me suis jamais dit que les chansons Disney étaient faciles parce que ce n'est tellement pas le cas ! Les filles qui chantent pour Disney chantent tellement haut, c'est un truc de fou ! Au Québec, chanter haut comme ça est presque inconcevable. Ce sont des chansons pour des films d'enfants, il faut trouver des voix plus enfantines donc plus haut perchées. Quand Lara a amené l'idée de "Ce rêve bleu", je me suis dit : "Ok..." La hauteur des notes était comme inatteignable. En la travaillant c'est possible, mais c'est un très très gros défi.

Ce serait un rêve de pouvoir faire partie du casting d'une comédie musicale. Et puis que ce soit Pascal Obispo qui me le dise, c'est assez incroyable- Margau

Votre prestation a ébloui tous les coachs, à commencer par Amel Bent qui n’a pas caché son admiration. Elle dit de votre voix qu'elle est "la plus impressionnante techniquement depuis le début" et parle même d’insolence. Que se passe-t-il dans votre tête à ce moment-là ?

Je me suis dit que c'était un rêve, que ça ne devait pas être vrai. A l'audition à l'aveugle, les quatre coachs s'étaient retournés et sur le moment tu te dis "Wow". Mais aux battles, tu te demandes si après cette performance-là ils se seraient encore retournés pour toi et s'ils m'auraient encore voulue dans leur équipe. Puis quand j'ai entendu les commentaires d'Amel Bent, je me suis dit  : "Ok, tout ce qu'elle m'a dit aux auditions à l'aveugle était vrai. Elle me voulait vraiment". C'est une artiste que je respecte beaucoup et j'ai beaucoup réfléchi pour savoir si je rejoignais Amel ou Lara lors de l'étape précédente. 

Pascal Obispo, qui s’y connaît dans le domaine, assure que les producteurs de comédie musicale peuvent vous embaucher tout de suite. C’est une voie que vous voudriez suivre ?

Oui, c'est sûr, parce que c'est un marché très vaste. Il y en a beaucoup en France, beaucoup au Québec. Souvent, les chanteurs au Québec se sont fait connaître comme ça. C'est le cas de Garou avec "Notre-Dame de Paris". Je crois que c'est vraiment une belle lancée pour démarrer une carrière. En France, il y a  tellement de belles salles de théâtre qui sont toujours pleines. Ce serait un rêve de pouvoir faire partie du casting d'une comédie musicale. Et puis que ce soit Pascal Obispo qui me le dise, c'est assez incroyable.

Lors de votre audition à l’aveugle, vous aviez dit que votre objectif était "au moins d’atteindre la demi-finale". Avec tous les compliments reçus lors des battles, vous ne vous rêvez pas finaliste, ou même gagnante ?

Oh mon dieu ! Finaliste ou gagnante, pour moi c'est comme inatteignable. Dans ma tête, je me suis dit : "C'est sûr que ça se termine aux demi-finales, maximum". La finale, c'est un rêve d'enfant qui est un peu impossible. La demi-finale, c'est une grosse étape, c'est au Palais des Sports devant 4000 personnes (Les émissions en direct doivent se tenir pour la première fois cette grande salle de spectacle parisienne, ndlr). Il faut juste que je continue à montrer ma personnalité, ma voix et ce que je fais depuis le début.

Lire aussi

Nous traversons tous une période compliquée en raison de la pandémie de coronavirus. Mais l’histoire a montré que le confinement inspirait les artistes. C’est votre cas aussi si on en croit votre compte Instagram où vous chantez en famille...

(Elle rit). C'était plus une blague qu'autre chose mais c'est devenu viral. "Coton ouaté" (pull au Québec, ndlr) est une chanson de Blue Jeans Bleu, un groupe québécois. C'est un peu une parodie qui est devenue très populaire jusqu'à être jouée en radio. Ils l'ont même interprétée avec Céline Dion au Centre Bell de Montréal en février dernier, c'était vraiment drôle. On n'a rien faire pendant le confinement, c'est triste. On mange beaucoup, c'est la seule chose qu'on peut faire. Pour rire, mon père a dit qu'il ne rentrait plus dans son coton ouaté et ça nous a donné l'idée. Pendant un dîner, on a commencé à écrire une parodie de la chanson qui en était presque une.

La chanson que j'ai choisie pour les K.O., je voulais la faire dès les auditions à l'aveugle parce que j'aime beaucoup le style et l'interprète- Margau

Vous avez récemment quitté Cholet, où vous étiez installée avec votre compagnon Raphaël, pour le Québec. Comment appréhendez-vous les prochaines semaines ?

On n'a pas eu le choix de rentrer car mon copain jouait au hockey-sur-glace à Cholet et sa saison a été annulée en raison du coronavirus. On n'avait plus vraiment de logement là-bas et quitte à rester confinés, on s'est dit qu'on allait rester confinés au Québec. Ça aurait aussi été compliqué de revenir une fois que toutes les frontières étaient fermées. Sur un plan personnel, j'aimerais continuer l'aventure "The Voice". Ça, vous allez le savoir plus tard (elle rit, ndlr). J'aimerais revenir en France si j'ai des opportunités pour des spectacles, des comédies musicales, on ne sait jamais. Au Québec, il y a un album qui m'attend aussi et un single qui devrait sortir bientôt, mais je ne sais pas encore quand. De belles choses m'attendent mais il faut que le coronavirus s'en aille.

A l'issue de votre battle, Marc Lavoine a dit de vous : "Elle n’a pas sorti les colombes des manches. Elle a fait de la magie, de la vraie ". Alors, quel sera votre prochain tour ?

Montrer une facette de ma voix que je n'ai pas encore dévoilée. La chanson que j'ai choisie pour les K.O., je voulais la faire dès les auditions à l'aveugle parce que j'aime beaucoup le style et l'interprète. Je pense que ça va surprendre le public et les coachs parce qu'ils ne doivent pas trop s'attendre à une telle chanson. Je veux montrer une énergie différente de celle que j'ai montrée depuis le début.

Lire aussi

Toute l'info sur

The Voice 2020

>> Retrouvez toutes les videos de "The Voice 2020" sur le site officiel de l'émission

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent