"Sauvés par le gong" aura son reboot avec des acteurs de la série d’origine

Médias

ÉVEIL - La chaîne américaine NBC annonce la résurrection de la série culte des années 80/90 "Sauvés par le gong" dans le cadre du lancement de sa plateforme de streaming "Peacock" en avril 2020. Des acteurs du casting original devraient figurer au générique

Donner une seconde jeunesse à "Sauvés par le gong". C'est le pari que se lance NBC Universal, qui a annoncé mardi un reboot de cette valeur sûre des sitcoms américaines, diffusée sur ses ondes entre 1989 et 1993, en vue du lancement en grande pompe de sa première plateforme de streaming "Peacock" au printemps 2020.

La version originale avait rencontré un succès phénoménal auprès des jeunes dans les 90's. Créée par Sam Bobrick et Brandon Tartikoff, elle nous faisait suivre en Californie les aventures d’une bande d’amis d’un lycée huppé. Jessie la populaire, Screech le loser, Slater le sportif ou encore le héros Zack, champion des heures de colle, ont scotché une génération d'adolescents français devant Antenne 2.

Attention spoiler

La nouvelle version sera pilotée par Tracey Wigfield, scénariste primée aux Emmy Awards 2013 pour son travail sur la série "30 Rock", avec Alec Baldwin. L’histoire renouvelée restera localisée en Californie dans le lycée huppé de Bayside High.

Si rien n’est joué concernant le retour officiel du leader de la bande Zack Morris, incarné par Marc-Paul Gosselarr, deux acteurs du casting original seraient d'ores et déjà prévus selon les informations qui filtrent dans la presse américaine : Elizabeth Berkley (Jessie) et Mario Lopez (Slater) devraient reprendre du service sous les traits de parents d’adolescents fréquentant le même lycée. 

Lire aussi

En vidéo

VIDÉO - Le Best of des guest-stars qui ont joué dans des séries à succès

NBC annonce 15.000 heures de programmes sur son offre streaming. Dans un contexte de bataille entre les plateformes américaines (Netflix, Disney+, Apple TV+…), "Peacock", qui renvoie au paon symbole historique de la chaîne, espère être en partie "sauvé par le gong".

Sur le même sujet

Lire et commenter