3 bonnes raisons de regarder "Perry Mason" sur OCS

Perry Mason (Matthew Rhys), un détéctive au bout du rouleau...
Médias

ON AIME– Perry Mason s'offre une nouvelle jeunesse dans un reboot de la série judiciaire culte à partir de ce lundi à 21 heures sur OCS. Une fiction réussie emmenée par le brillant Matthew Rhys.

Avis aux fans de séries noires. OCS donne le coup d'envoi de la nouvelle version de Perry Mason, le célèbre personnage créé dans les années 1930 par le romancier Erle Stanley Gardner. Rendu populaire grâce à Raymond Burr, qui lui a prêté ses traits dans une série diffusée de 1957 à 1966 puis dans une floppée de téléfilms dans les années 1980 et 1990, cet avocat spécialisé dans les causes perdues s'offre une nouvelle jeunesse dans ce reboot très réussi.

L'histoire ? Los Angeles, 1932. Alors qu'ils enquêtent sur une histoire d'adultère qui implique une star de cinéma, Perry Mason et son bras droit Pete Strickland sont embauchés par un avocat pour résoudre une sombre affaire d'enlèvement et d'assassinat d'un petit garçon. Si les parents sont rapidement soupçonnés par la police, Perry Mason décide de découvrir par ses propres moyens la vérité dans une ville où tout le monde cache des secrets. 

Parce que Robert Downey Jr est derrière le projet

Ils ont eu du flair. A l'origine du reboot de Perry Mason, on retrouve le comédien Robert Downey Jr et sa femme Susan, qui ont eu la bonne idée de remettre au goût du jour le héros de la saga littéraire qui cartonne aux Etats-Unis. Le héros de Avengers porte en effet ce projet depuis 2011. A l'époque il devait prêter ses traits au célèbre avocat dans un long-métrage qui ne verra jamais vu le jour. S'il devait également tenir le rôle-titre de cette série, il se content au final du rôle de producteur executif. 

Lire aussi

Parce que Matthew Rhys est excellent

C'est donc Matthew Rhys qui hérite du rôle de Perry Mason alors qu'il n'est encore qu'un détective sans le sou qui achète ses cravates à la morgue. Il campe un héros paumé, victime de stress post traumatique (il a combattu durant la première guerre mondiale) et en conflit avec son ex-femme avec qui il a eu un garçon qu'il ne voit jamais. Révélé par Brothers & Sisters et The Americans, le comédien qui a obtenu un Emmy Award en 2018 réussi le tour de force de faire oublier Raymond Burr, qui a pourtant durablement marqué le personnage. 

Parce que c'est une bonne série noire

Contrairement à la série originale, cette nouvelle mouture ne suit pas les longues plaidoiries de Perry Mason et ses célèbres joutes verbales. Réalisée par Tim Van Patten (Boardwalk Empire, The Pacific), la fiction nous plonge dans le Los Angeles des années 1930 où flotte une atmosphère digne des romans noirs de James Ellroy. Quant à l'intrigue, elle est aussi bien ficelée que captivante. On y croise également toute une galerie de personnages aussi fascinants que détestables : des producteurs de cinéma manipulateurs, des flics corrompus ou encore des évangélistes effrayants.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent