Star Wars, Marvel, Pixar… Disney sort l’artillerie lourde pour affronter Netflix

Médias
DirectLCI
BIG BUSINESS - C’est un projet qui intrigue le tout-Hollywood. Et au-delà. Bob Iger, le grand patron de Disney, vient de dévoiler le nom de la plateforme de streaming destinée à contrecarrer l’ascension de Netflix. Sobrement baptisée Disney+, elle hébergera tous les classiques de la firme aux grandes oreilles. Et de nombreux programmes inédits. Explications.

Annoncée à l’été 2017, la riposte de Disney à Netlfix prend forme. Bob Iger, le big boss de la firme aux grandes oreilles, a révélé ce vendredi 9 novembre à la presse le nom de la plateforme de streaming qui hébergera, à terme, l’ensemble de ses contenus, moyennant un abonnement mensuel. Bâtie sur le modèle de ESPN+, la déclinaison digitale de la chaîne sportive ESPN, Disney+ devrait voir le jour à la fin de l’année 2019 et sera disponible partout dans le monde.


Ce projet, qui fait déjà beaucoup de bruit outre-Atlantique, concrétise la nouvelle stratégie de Disney à l’égard d’un médium qu’elle a d’abord approché avec prudence. Courant 2017, la major s’était associé à Netflix pour en faire le diffuseur exclusif de ses contenus en streaming payant. Mais aussi de programmes originaux basés sur des personnages de l’écurie Marvel, rachetée en 2009 pour 4 milliards de dollars.

Après l’annonce de la création de cette nouvelle plateforme, Disney a entamé l'an dernier le retrait progressif de ses films de Netflix. Le mois dernier, les séries Marvel "Iron Fist" et "Luke Cage" n’étaient pas renouvelées, le sort des trois autres  – "Daredevil", "Jessica Jones" et "The Punisher" – dépendant de leur succès dans les mois à venir.  L’objectif est clair : faire de Disney+ un véritable rival de la plateforme qui n’en finit plus de gagner des abonnés, avec à ce jour 130 millions d’utilisateurs payants dans 90 pays.


Pour atteindre ses objectifs, Bo Iger compte bien sûr sur l’incroyable catalogue de Disney, avec ses classiques d’hier et d’aujourd’hui, du mythique "Blanche-Neige et les sept nains" de 1939 au prochain "Toy Story 4" made in Pixar, actuellement en préparation. Sans parler de l’acquisition à prix d’or de la 20th Century Fox, qui lui permettra à terme de diffuser, entre autres, des films comme "Avatar" et ses prochaines suites.

La saga "Star Wars" déclinée en séries

Mais la botte secrète de Disney+, c’est la possibilité de développer un nombre infinis de contenus exclusifs, à partir de ses marques prestigieuses. A commencer par la saga "Star Wars", qui va être déclinée en séries. La première se déroulera  avant les événements du spin-off "Rogue One" et aura pour personnage principal le soldat rebelle Cassian Andor, interprété par l’acteur mexicain Diego Luna.

Bo Iger a également confirmé la création d’une série consacrée à Loki, le demi-frère de Thor, qui sera incarné comme sur grand écran par le comédien britannique Tom Hiddleston. D’autres personnages de l’univers Marvel pourraient prolonger ainsi leurs aventures sur petit écran dans un futur proche.  Parmi eux, le nom de Scarlett Witch, interprétée par Elizabeth Olsen, revient le plus souvent. Et ce n’est sans doute qu’un début…

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter