"Mozart il a parlé !" quand Lara Fabian chambre Pascal Obispo sur le tournage de "The Voice 9"

Lara Fabian, Amel Bent, Marc Lavoine et Pascal Obispo : le nouveau jury de "The Voice".
Médias

TOURNAGE – LCI a assisté au tournage des auditions à l'aveugle de la neuvième saison de "The Voice" avec Lara Fabian, Amel Bent, Marc Lavoine et Pascal Obispo. Un jury flambant neuf qui redonne un coup de boost une émission qui commençait à ronronner.

"Arrête avec ton univers toi, on est sur la Terre là !" Lundi 25 novembre, Studio du Lendit, aux portes de Paris. Nous sommes sur le tournage de la neuvième saison de "The Voice". Alors que Lara Fabian et Amel Bent se battent comme des lionnes pour convaincre un candidat de rejoindre leur équipe, Pascal Obispo est dépité : "Moi je ne peux rien dire, je suis bloqué !" A ses côtés, Marc Lavoine se marre. 

Exit donc Jenifer, Mika, Soprano et Julien Clerc. Pour cette nouvelle saison du télécrochet de TF1, le jury  fait peau neuve. "Cette bande, c'était vraiment un saut dans l'inconnu", nous confiait Matthieu Grelier, le directeur des programmes de ITV Studios France, à quelques minutes de cette deuxième session de tournage. "On avait un peu peur car on se savait pas si ça allait fonctionner. Et au final, c'est super. On a une équipe de coachs paritaire et très vivante. Personne n'a peur de donner son avis. Quant à Marc Lavoine, notre bleu, il doit se battre contre ses petits camarades qui ne lui font pas de cadeau", se réjouit le producteur. 

Lire aussi

On confirme. Certains échanges ont été plutôt musclés, notamment entre Lara Fabian et Pascal Obispo. Très pointilleux sur la justesse des notes, ce dernier reproche à une candidate "d'en faire trop" et de "s'écouter chanter". De quoi faire bondir la chanteuse belge, pas du tout d'accord avec lui. "Attention, Mozart il a parlé !" balance sans ménagement l'interprète de "Je t'aime", qui en a assez des critiques sur les chanteuses à voix. "Quand je travaillais avec lui, il fallait que je le paie pour faire une mini-vibe", lance Amel Bent pour détendre l'atmosphère. 

Il faut dire qu'avec des règles resserrées, la bataille fait rage au sein du jury. Contrairement aux saisons précédentes, la production a décidé de supprimer le vol de talents ainsi que la zone rouge de repêchage. Les coachs auront également des équipes réduites de 14 talents (contre 18 la saison précédente). "Sur les 110 talents, il n'en restera que 56 après les auditions à l'aveugle. Soit un sur deux. Les coachs n'ont pas intérêt à se tromper", confirme Matthieu Grelier. Lors de la session à laquelle nous avons assisté, il aura fallu attendre le septième candidat avant que le jury ne se retourne. 

Côté candidats, on a eu le droit à de belles surprises. Comme avec Sam et Alexia, un couple d'amoureux venu séparément et qui a complètement emballé le jury. "Moi je veux voir vos enfants à 'The Voice Kids'", s'est amusée Amel Bent. On a également été éblouis par la voix d'Antoine, un jeune candidat belge qui a repris au piano "La pluie", d'Orelsan et Stromae. Et touchés par la reprise à la harpe de "Elle a les yeux revolver" de Gustine. Avec sa voix perchée, elle-même est parvenue à tirer des larmes à Marc Lavoine. Quant aux autres, on vous laisse le plaisir de les découvrir lors de la diffusion de l'émission, début 2020.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter