"Y a pas de hache de guerre, je veux le tabasser" : Booba et Kaaris se chamaillent en direct chez Cyril Hanouna

Médias
DirectLCI
MALAISE – Kaaris était jeudi l’invité de Cyril Hanouna dans "Touche pas à mon poste" sur C8. L’occasion pour l’animateur de tenter de rabibocher, par téléphone, le rappeur avec son collègue Booba… Et c’est pas gagné.

Tapera, tapera pas ? Booba et Kaaris ont livré jeudi soir un nouvel épisode de la guéguerre qui passionne – ou afflige – les fans de rap français depuis leur bagarre l’été dernier dans les couloirs de Roissy. Condamnés à 18 mois de prison avec sursis et 50.000 euros d’amende, les deux hommes n’ont pas enterré la hache de guerre, au contraire, le premier proposant au second, en fin d’année, un combat de boxe qui n’aura peut-être jamais lieu.


A défaut d’organiser le duel au sommet, Cyril Hanouna a réuni les deux hommes par téléphones interposés, jeudi soir sur le plateau de TPMP. Enterrer la hache de guerre ? "Y a pas de hache de guerre, je veux le tabasser", lance Booba, avant d'expliquer que les deux hommes se sont vus proposer 1 million d'euros par un promoteur. Ce que confirme Kaaris, sans qu'on comprenne très bien qui a signé, qui n'a pas signé...

Mais pourquoi tant de haine ? Quand Cyril Hanouna suggère une nouvelle fois aux deux hommes d'enterrer la hache de guerre, Booba réplique avec l'une des punchlines dont il a la secret : "Y a pas de hache de guerre. La hache, elle dans mon garage pour couper du bois !".  Pour lui, c'est Kaaris qui se défile. Et pas le contraire. La suite de la discussion ressemble au dialogue d’une mauvaise série B…


Booba : Franchement je suis déçu, je sors de la salle en plus.

Kaaris : Il y avait combien de caméras quand t’étais à la salle ? Il  y avait des maquilleuses, tout ça ?

Booba : Y’avait ta grand-mère !

Kaaris : Tu fais du cinéma au ralenti dans la salle de sport ?

Booba : Ta grand-mère avec un 5D !

Kaaris : T’as raison d’insulter les grand-mères,  t’es vraiment quelqu’un d’intelligent !


La suite est un échange d’amabilités entre le vulgaire et l’inaudible, qui pousse Cyril Hanouna à mettre (enfin) un terme à la discussion. La suite au prochain épisode ? 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter