Victime d’agression sexuelle et de racisme, l'actrice de "The Rookie" Afton Williamson quitte la série et dénonce ses harceleurs

Médias
CHOC - Afton Williamson raconte dans un puissant post Instagram les raisons qui l'ont poussée à claquer la porte de la série diffusée sur M6 alors qu'elle venait d'être renouvelée pour une saison 2. Elle dit avoir fait part de ses problèmes à la production sans qu'aucun des faits ne soit remonté aux ressources humaines et livre le nom de ses harceleurs présumés.

Elle a fait preuve d'un courage exemplaire. Afton Williamson a osé claquer la porte de la série dans laquelle elle jouait tout en dénonçant les violences psychiques et physiques dont elle a été victime sur son lieu de travail. Un geste qu'on ne peut que saluer alors que le Hollywood post-#MeToo poursuit son introspection. L'actrice américaine, qui incarnait Talia Bishop dans "The Rookie : le flic de Los Angeles" (M6) aux côtés de Nathan Fillion, a confirmé qu'elle ne reviendrait pas pour une deuxième saison.


"Je vous dois la vérité à vous, mes incroyables fans", commence-t-elle avant de livrer sa vérité. Elle raconte ainsi "avoir, tout au long du tournage du pilote, fait l'expérience de discrimination raciale et de commentaires racistes inappropriés de la part de l'équipe de coiffure  ainsi que de harcèlement de la part des producteurs exécutifs". 

Les commentaires racistes et le harcèlement du chef de l'équipe de coiffure ont dégénéré en agression sexuelle lors de notre fête de fin de tournageAfton Williamson

"Pendant toute la saison, tout ça a continué avec le harcèlement sexuel d'une guest star récurrente" dont elle ne donne pas le nom. Elle poursuit en affirmant que "les commentaires racistes et le harcèlement du chef de l'équipe de coiffure ont dégénéré en agression sexuelle lors de notre fête de fin de tournage". Cette personne a fini par être licencié "mais SEULEMENT après l'agression sexuelle et PAS pendant toute une année de langage raciste et de harcèlement", regrette-t-elle. 

Bien qu'elle ait dénoncé les faits de harcèlement sexuel auprès du showrunner et de la production, Afton Williamson assure que rien n'a été remonté aux ressources humaines. Pire, elle affirme qu'après avoir été certifiée que l'acteur qui la harcelait allait être mis à la porte, elle s'est retrouvée à devoir tourner de nouvelles scènes avec lui. "On m'a demandé de revenir cette saison et on m'a promis que 'tout avait été réglé'. L'enquête n'avait même pas encore commencé et le tournage de la saison 2 avait déjà commencé. J'ai refusé et je suis partie. Nous vivons la meilleure période pour les femmes et j'ai une plateforme donc il est temps d'utiliser ma voix", conclut-elle.

Les noms de ses agresseurs dévoilés

Son coup de poing sur la table aura permis l'ouverture tant attendue d'une enquête par le studio de production eOne, qui n'a pas souhaité commenter la procédure en cours. La chaîne ABC, qui diffuse la série aux Etats-Unis, a rappelé que "la sécurité de nos environnements de travail était une priorité" pour elle et qu'elle prenait cette affaire "très au sérieux".

Face à la vague de soutien reçue après son premier message, Afton Williamson a poursuivi avec un second post Instagram mardi 6 août dans lequel elle nomme ses agresseurs. "Cette saison sur le tournage de 'The Rookie', j'ai été harcelé sexuellement par l'acteur Demetrius Grosse. J'ai été victime de harcèlement et de discrimination raciale de la part du chef du département coiffure Sally Nicole Ciganovich", écrit-elle, dévoilant ainsi avoir été sexuellement agressée par une femme et non par un homme, comme on aurait pu bêtement le penser. La production et Nathan Fillion, star de "The Rookie", n'ont pas réagi dans l'immédiat à ces nouvelles révélations.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter