Sami Outalbali, le nouveau Frenchy de "Sex Education" : "J'aime bien l'idée de faire planer un peu le mystère"

Sami Outalbali, le nouveau Frenchy de "Sex Education" : "J'aime bien l'idée de faire planer un peu le mystère"
Médias

INTERVIEW – Dans la deuxième saison de "Sex Education", le comédien français joue Rahim, un lycéen qui débarque à Moordale. Et qui ne va laisser personne indifférent. On fait les présentations ?

C'est le petit nouveau de la série. Et il est Français. Dans la saison 2 de "Sex Education" qui démarre ce vendredi 17 janvier sur Netflix, Sami Outalbali s'est glissé dans la peau de Rahim, un beau gosse plein d'assurance qui fait tourner la tête des filles. Mais aussi des garçons. Un rêve pour le jeune comédien de 20 ans, grand fan de la série. 

"Je l'ai regardée comme tout le monde sur Netflix quand elle est sortie en janvier dernier et je l'ai mangée en une nuit", se souvient Sami Outalbali. Alors, quand il apprend par un ami acteur que Netflix cherche de nouveaux acteurs pour la deuxième saison, il saute sur l'occasion. Il appelle immédiatement son agent et envoie une vidéo d'audition. "Deux semaines plus tard, j'avais la réponse et j'étais pris. C'était trop fou parce que j'étais fan, fan, fan de la série", raconte le comédien qui s'était déjà précédemment  fait remarquer dans les séries "Mortel" (Netflix), "Fiertés" (Arte) et "Les Grands" (OCS).

Lire aussi

Lancée en janvier 2019, "Sex Education" raconte l'histoire d'Otis (Asa Butterfield), un jeune étudiant complexé qui vit avec sa mère Jean (fabuleuse Gillian Anderson), une sexologue fantasque et un poil envahissante. Ultra réaliste et pleine d'humour, la fiction de Netflix aborde le sujet de la sexualité des adolescents sans aucun tabou. "Dans la saison 2, on approfondit tout, on creuse vraiment. Et toujours avec beaucoup de justesse, d'honnêteté et de vérité. Du coup on aborde des sujets hyper intéressants". 

Comme l'homosexualité, Rahim étant un personnage direct et qui n'a pas peur d'afficher ses attirances. "C'est important d'en parler tant que les gens feront la différence, tant que ce sera un sujet en soi. J'aimerais que ça n'en soit plus un", avoue Sami Outalbali. "Il y a une histoire d'amour, qu'elle soit hétérosexuelle ou homosexuelle, bisexuelle, transgenre, on s'en fiche, c'est une histoire d'amour", estime le comédien qui admet être plus discret que son personnage. 

J'envie l'assurance de Rahim, moi je ne suis pas du tout comme ça- Sami Outalbali

"Je parle très peu de ma vie privée, même dans mon cercle intime. Et j'aime bien l'idée de faire planer un peu le mystère. J'envie l'assurance de Rahim, moi je ne suis pas du tout comme ça. Mais je trouve que c'est super de montrer un lycéen sûr de lui, qui regarde les gens dans les yeux et qui ne baisse jamais la tête". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent