VIDÉO - Jacques Esnous dans "La Médiasphère" : "Eric Zemmour correspond à une façon de penser d'une partie des auditeurs de RTL"

DirectLCI
POLEMIQUE – Invité ce matin dans "La Médiasphère" de LCI, Jacques Esnous est revenu sur la présence d'Eric Zemmour dans la grille de RTL. Pour le responsable de l'information de la station, le polémiste y a toute sa place.

Chacune de ses sorties crée la polémique. Polémiste controversé et provocateur, Eric Zemmour est cette année encore à l'antenne de RTL. L'ancien chroniqueur d'"On n'est pas couchés" donne son avis sur la politique et la société dans "On n'est pas forcément d'accord" le mardi, jeudi et vendredi à 8 h 17 en alternance avec Nicolas Domenach présent quant à lui le lundi, mercredi et vendredi.

"A RTL nous sommes très scrupuleux sur la liberté d'expression et le pluralisme d'opinion"Jacques Esnous

Alors qu'il fait (à nouveau) parler de lui en réclamant le rétablissement de la loi obligeant les parents à donner à leurs enfants des prénoms issus du calendrier français, Jacques Esnous a expliqué les raisons de sa présence sur l'antenne de RTL. "Il a cinq minutes par semaine sur soixante-dix heures d'information", a expliqué le responsable de l'information de RTL. "Je ne m'en excuse pas et je ne suis pas son avocat. A RTL nous sommes très scrupuleux sur la liberté d'expression et le pluralisme d'opinion. Il se trouve qu'Eric Zemmour correspond à une façon de penser d'une grande partie de la population maintenant et de nos auditeurs aussi. Pour nous il est important que sa pensée, qu'on soit d'accord ou pas, soit exprimée et qu'on puisse journalistiquement, comme l'a fait Yves Calvi la semaine dernière à l'occasion de la sortie de son livre, pointer ses outrances." 

Interrogé sur l'utilité du  débat entre Eric Zemmour et Nicolas Domenach le vendredi dans "On n'est pas forcément d'accord", Jacques Esnous s'est défendu de vouloir en faire un rendez-vous récurrent. "Le débat ne revient pas tous les vendredis car il y a le pluralisme des opinions. On ne fait pas du marketing d'information, l'important pour nous c'est que l'auditeur soit informé. Si Eric Zemmour ou Nicolas Domenach ne sont pas compétentes sur le sujet  qui a dominé la semaine, on prend des gens qui le sont plus." 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Médiasphère

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter