VIDÉO - "Je ne trouve pas ça bien" : Charlotte Gainsbourg opposée au boycott de Michael Jackson

Médias

PAS D’ACCORD - Invitée lundi de Yann Barthès dans "Quotidien", Charlotte Gainsbourg a réagi à la polémique générée par le documentaire "Leaving Neverland". Pour la chanteuse et comédienne, pas question de boycotter la musique de Michael Jackson, accusé de pédophilie.

Au compte-gouttes, les stars livrent leur sentiment sur le documentaire "Leaving Neverland" dans lequel Wade Robson et James Safechuck accusent Michael Jackson de les avoir violés lorsqu’ils étaient enfants, au début des années 1990. Ce lundi, sur le plateau de "Quotidien", Charlotte Gainsbourg a confié son malaise. 

"J’ai vu la première partie du documentaire et je ne sais pas quoi dire. Je n'ai pas cru ce que je voyais", a expliqué la comédienne et chanteuse, interrogée par Yann Barthès.

L’animateur lui a également demandé ce qu’elle pensait du boycott des chansons du roi de la pop, décrété par certaines radios anglo-saxonnes. "Je ne trouve ça pas bien. Je ne trouve pas normal de boycotter même les photos de photographes qui sont dans les histoires #metoo, et je ne trouve pas ça normal quand ça touche à l'art de quelqu'un."

En vidéo

Charlotte Gainsbourg réagit à la censure de Michael Jackson : "Je ne trouve pas ça normal quand on touche à l'art de quelqu'un"

Depuis l’affaire Weinstein, de nombreux photographes de premier plan ont été accusés de harcèlement sexuel. Parmi eux Bruce Webber, Terry Richardson ou encore Mario Testino. Plusieurs de leurs clients, notamment le groupe Condé Nast, ont indiqué publiquement qu'ils ne souhaitaient plus travailler avec eux.

Lire aussi

Le cas Michael Jackson interpelle également le monde de la mode puisque suite à la diffusion de "Leaving Neverland", la marque Louis Vuitton a décidé de retirer de ses prochaines collections plusieurs pièces que le directeur artistique Virgil Abloh avait imaginées en hommage au roi de la pop.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter