"Je vais me battre pour qu'on revienne" : Patrick Sébastien a fermé les portes du "Plus grand cabaret du monde"

Médias

CE N'EST QU'UN AU REVOIR - France 2 diffusait samedi 4 mai la 202e et dernière émission d'un show qui a ravi les téléspectateurs pendant plus de 20 ans. L'occasion pour son animateur, évincé du service public, de rappeler qu'il fallait toujours compter sur lui dans les mois à venir.

"Le plus grand cabaret du monde" a définitivement fermé ses portes. France 2 a diffusé, samedi 4 mai, le 202e et dernier numéro de cette émission pas comme les autres qui mêlait musique, arts circassiens et magie. Sur Twitter, Patrick Sébastien avait donné rendez-vous aux téléspectateurs pour ce "dernier tour de piste" afin d'"applaudir une dernière fois les artistes et techniciens qui ont travaillé pour vous offrir ce spectacle pendant plus de 20 ans".

Alors, le public a -t-il eu droit à un show différent des autres ? Non, a prévenu l'animateur dès le début de l'émission. "Je vous rassure, on ne fera rien de particulier car le secret de longévité du "Plus grand cabaret du monde, c'est qu'à chaque fois qu'on a fait une émission, on s'est dit 'On va la faire comme si c'était la dernière.' Donc on va faire comme d'habitude", a-t-il déclaré avant de lancer les festivités, entouré d'animateurs comme Nelson Monfort, Faustine Bollaert ou encore Bruno Guillon.

Après plus de 2 heures de spectacle, Patrick Sébastien a pourtant bien été obligé de conclure cette folle aventure de quelques mots. "Je ne voulais absolument pas faire une soirée d'adieu parce que je déteste les quais de gare", a-t-il dit. "Je voulais juste vous dire merci et ça je vais vous le chanter. Et je voulais vous dire aussi qu'avec tous les numéros qu'on a vus ce soir et tous ceux qui restent encore... D'accord, on s'en va mais je vous promets que je vais me battre pour qu'on revienne", a-t-il assuré sous les applaudissements. 

Plus de 2,8 millions de fidèles ont suivi l'émission

Suivie par plus de 2,8 millions de téléspectateurs, cette dernière a réuni plus de 15% des Français massés devant leur petit écran samedi soir et s'est classée troisième des audiences de la soirée. Signe que le public était toujours au rendez-vous. Evincé par France Télévisions en septembre dernier, Patrick Sébastien avait dénoncé "une mascarade" dans une interview à LCI. "Le problème, c'est qu'on est un service public qui fait de la télé selon ses goûts, pas celui du public. Il y a une véritable ségrégation. On dit au public : "Tout cela ce n'est pas pour vous", alors que j'ai 2 millions de personnes qui me suivent régulièrement, ce n'est pas normal. Il y  a un jour où on va finir par s'apercevoir de cette mascarade", nous avait-il dit.

Voir aussi

Sur Twitter dimanche matin, Patrick Sébastien prenait le temps de répondre aux messages laissés par ses confrères. Et martelait qu'il n'avait pas dit son dernier mot. "Ce n'est pas la fin de quelque chose... C'est toujours le début d'une autre chose", a-t-il assuré. Affaire à suivre donc...

Lire et commenter