VIDÉO - Kristin Scott Thomas dans "Rebecca" : ce rôle qu’elle n’aurait laissé passer pour rien au monde

VIDÉO - Kristin Scott Thomas dans "Rebecca" : ce rôle qu’elle n’aurait laissé passer pour rien au monde

INTERVIEW – Kristin Scott Thomas incarne Mrs. Danvers, la mystérieuse gouvernante de la nouvelle adaptation de "Rebecca", disponible sur Netflix. Un rôle que la comédienne franco-britannique, fan du roman de Daphné du Maurier, voulait absolument décrocher.

C’était elle ou personne d’autre ! Lorsqu’en novembre 2018, Kristin Scott Thomas apprend qu’une nouvelle adaptation de Rebecca est en projet, 80 ans après la publication du célèbre roman de Daphné du Maurier, la comédienne franco-britannique contacte elle-même le producteur Eric Fellner, avec laquelle elle a déjà travaillé sur Quatre mariages et un enterrement. "J’ai commencé à lui envoyer des e-mails en mode ‘mais pourquoi vous ne m'avez pas demandé ? Pourquoi vous ne m’avez pas demandé ? Au bout de quelques mois, il a fini par céder !", raconte-t-elle à LCI dans la vidéo ci-dessus.  

Comme des millions de lecteurs, Kristin Scott Thomas a été envoûtée par ce thriller diabolique dans lequel une jeune dame épouse un riche veuf et s’installe à Manderlay, une splendide demeure sur laquelle plane le fantôme de Rebecca, la défunte. Un décor aussi somptueux qu’intimidant que dirige d’une poigne de fer la mystérieuse Mrs. Danvers. Porté à l’écran en 1940 par Alfred Hitchcok en 1940, Rebecca a fait l’objet de multiples relectures au fil des années.  

Ses cheveux sont un peu trop compliqués, son rouge à lèvres un peu trop fort, ses talons un peu trop hauts, sa jupe un peu trop étroite- Kristin Scott Thomas à propos de son personnage

"Lorsque j’ai rencontré le réalisateur Ben Weathley, il m’a expliqué qu’il voulait absolument en faire une histoire de fantômes, beaucoup plus gothique, beaucoup plus fantasmée que le livre et je me suis dit que je devais absolument participer", s’enthousiasme la comédienne qui, face au couple vedette incarné par Armie Hammer et Lily James, campe une gouvernante qui dissimule un terrible secret…

Lire aussi

"La première chose que l’on voit, c’est la silhouette de cette femme", souligne Kristin Scott Thomas. "Et puis les détails qui sont trop sophistiqués pour son rôle. Ses cheveux sont un peu trop compliqués, son rouge à lèvres un peu trop fort, ses talons un peu trop hauts, sa jupe un peu trop étroite. Elle me rappelle ces hôtesses de l’air de la grande époque. Parfaites, parfaites, parfaites. Et puis en dessous on voit que les eaux sont plus sombres… et que cette femme n’est peut-être pas si propre que ça." 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 9000 contaminations ces dernières 24 heures

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Cessons de dire des bêtises" : taxé de racisme après sa parodie d’Aya Nakamura, Omar Sy se défend

Lire et commenter