Boursorama recrute Brad Pitt pour sa nouvelle pub

Médias

BUZZ – Le banque en ligne française a frappé un grand coup en s'offrant les services de Brad Pitt pour jouer dans son dernier spot publicitaire. Et le comédien américain de manque pas d'autodérision.

De "Ad Astra" à Boursorama, il n’y a qu’un pas. Actuellement à l'affiche du film de James Gray, Brad Pitt est également le héros de la nouvelle publicité de la banque française en ligne. Un joli coup pour Boursorama qui a choisi de jouer la carte de l'autodérision. Dans ce spot dévoilé ce dimanche 6 octobre, on découvre Brad Pitt déambulant dans les rues de New York. Casquette vissée sur la tête, il achète son journal, puis un café, avant de passer retirer de l'argent au distributeur automatique. 

L'originalité du spot ? L'ex-mari d'Angelina Jolie parle, mais on ne l'entend pas. On distingue juste les personnes qu'il croise, à l'image de cette jeune femme qui promène son chien : "Bonjour Brad ! C'est pour quoi cette caméra ?", lui demande-t-elle. "Nous n'avons pas besoin que Brad Pitt recommande Boursorama Banque. Parce que personne ne le fait mieux que nos clients", s'amuse ensuite la voix off à la fin de la vidéo, que l'on pourra voir sur toutes les chaînes hertziennes et même au cinéma.

Lire aussi

On a contacté Brad Pitt il y a six mois avec ce script. Il a été emballé assez rapidement- Brad Pitt

Mais comment une banque française a-t-elle fait pour convaincre Brad Pitt, habitué aux univers plus glamour, de jouer dans ce spot ?  "On a contacté Brad Pitt il y a six mois avec ce script. Il a été emballé assez rapidement", révèle auprès d'Europe 1 Georges Mohammed-Chérif, le fondateur et président de Buzzman, l'agence à l'origine de la pub. "Ça démontre qu’au-delà d’être une grande star iconique, mondiale, il a beaucoup d’humour, beaucoup d’autodérision. Quand on voit ce film-là et qu’on est client chez Boursorama, la seule chose qu’on retient c’est qu’on est encore plus important que Brad Pitt." 

Si le cachet du comédien n'a pas été révélé, Boursorama a dévoilé avoir dépensé entre 5 et 6 millions d'euros pour l'ensemble de la campagne.

Lire et commenter