VIDÉO - Un sauvetage, un braquage et un revenant : le retour de "La Casa de Papel" s'annonce explosif

Médias
DirectLCI
PREVIEW - Après un premier teaser qui nous avait laissé sur notre faim, Netflix a dévoilé lundi 3 juin une plus longue bande-annonce de la saison 3 de la série espagnole. Deux minutes qui posent l'intrigue et laissent augurer le meilleur.

On les avait laissés sur une plage, prêts à se faire embarquer par les autorités. C'est à peu près tout ce que Netflix avait jusque-là bien voulu nous montrer des braqueurs au masque de Dali , nous prévenant que "leurs vacances étaient terminées" dans un premier teaser diffusé en avril. Ce lundi, les héros de "La Casa de papel" reprennent du service dans une bande-annonce plus longue et plus explicite des aventures que le public pourra découvrir dès le 19 juillet sur la plateforme de streaming.


On retrouve donc la fine équipe en pleine mer, trop heureuse de fêter son opération réussie à la Maison royale de la Monnaie d'Espagne. "Nous nous sommes échappés mais la partie la plus difficile, c'est survivre et rester vivants", prévient El Profesor (Alvaro Morte).  Le cerveau de l'opération convoque la bande avec pour seule mission de sauver Rio (Miguel Herran), seul donc à avoir été rattrapé par son passé.  Il promet de faire "beaucoup de bruit". Et en effet, ça tire, ça explose et ça hurle pendant deux minutes.

On reprend (presque) les mêmes et on recommence

La série espagnole reprend - presque - les mêmes et recommence. Préparation, braquage, passage à l'action. Tokyo (Ursula Corbero), Nairobi (Alba Flores),  Denver (Jaime Lorente) et Monica (Esther Acebo), Helsinki (Darko Peric) et l'ancienne inspectrice Raquel (Itziar Ituño) sont rejoints par de nouveaux acolytes dont l'ingénieur (Rodrigo de la Serna), Alicia (Najwa Nimri) et Tamayo (Fernando Cayo). Si la reprise du même schéma narratif peut faire grincer des dents, on imagine mal les scénaristes se reposer sur le succès des précédentes saisons sans rien faire de différent.

La touche en plus viendra-t-elle du passé ? La toute fin de la bande-annonce nous emmène à Florence et nous offre des retrouvailles inespérées avec le vilain Berlin (Pedro Alonso), qu'on avait déjà vu surgir de nulle part à la fin d'une première vidéo illustrant les retrouvailles des acteurs au début du tournage. A-t-il survécu au premier braquage ou interviendra-t-il dans des flashbacks ? Rendez-vous le 19 juillet pour le savoir.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter