VIDÉO - La "spectaculaire" saison 3 de "La Casa de Papel" présentée par ses acteurs

Médias
INTERVIEW – La troisième saison de "La Casa de Papel" arrive ce vendredi sur Netflix. Nous avons interrogé ses comédiens sur ces nouveaux épisodes, ainsi que sur le succès phénoménal de la série espagnole à travers le monde.

Planquez l'argenterie. Les braqueurs de "La Casa de Papel" font leur grand retour ce vendredi 19 juillet sur Netflix. Après un an d'attente, la plateforme dévoile la troisième saison d'une de ses séries les plus populaires. Pour l'occasion, Jaime Lorente (Denver), Ursula Corbero (Tokyo), Enrique Arce (Arturo), Esther Acebo (Monica Gastambide, désormais rebaptisée Stockholm) et Luka Peros (Marseille) ont cette semaine fait le déplacement à Paris, où ils ont présenté aux fans et à la presse les deux premiers épisodes de la série créée par Alex Pina. 


"A la fin, on meurt tous", nous lance avec malice Jaime Lorente, alias Denver, ravi de retrouver la joyeuse bande pour une troisième saison qui s'annonce encore plus haletante. "C'est rock'n' roll", se réjouit de son côté Ursula Corbero. L'histoire ? Trois ans après avoir braqué avec succès la Fabrique de la monnaie, le groupe de malfaiteurs se reforme à nouveau pour libérer Rio, qui s'est fait capturer par les forces de l'ordre. Accompagnés de nouveaux personnages, ils se lancent dans un nouveau braquage encore plus fou. Mais chut, on ne vous en dit pas plus pour ne pas vous gâcher la surprise. 

La célébrité soudaine ? Ça a été un peu effrayantUrsula Corbero

"C'est vraiment spectaculaire", renchérit Enrique Arce, au côté de Luka Peros, le nouveau venu qui incarne Marseille. "Il est là pour protéger le plan et la bande", explique le comédien croate, aussi taiseux que son personnage. Les fans feront aussi la connaissance de Bogota, présenté comme la main d'œuvre de la bande, et de Palerme, un personnage haut en couleur qui devrait ravir les fans. "C'est un peu la version sud-américaine de Berlin", estime Enrique Arce. "C'est un personnage très insolent et très divertissant. Il va mettre beaucoup d'ambiance dans cette saison."

Nous en avons aussi profité pour demander aux acteurs comment ils vivaient leur soudaine notoriété. "Ça a été un peu effrayant", concède Ursula Corbero, la star de la série. "Pour moi ça a été comme un vertige", répond de son côté Esther Acebo. "Moi je suis reconnaissant que tout cela me soit arrivé à la quarantaine", confie Enrique Arce. "A 20 ans je ne pense pas que j'aurais su le gérer". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter