VIDÉO - "La Guerre des Mondes" : 80 ans après, revivez ce fabuleux canular radiophonique d'Orson Welles

Médias
DirectLCI
LÉGENDE - En 1938, le metteur en scène affole une partie de la population américaine en simulant sur les ondes de CBS une invasion des Martiens. Retour sur l'histoire d'une fake news pas comme les autres.

En 1938, Orson Welles a à peine 23 ans. À l'époque, il adapte des classiques de la littérature sur la radio américaine Columbia Broadcasting System (CBS). Son émission s'intitule "Mercury Theater a the air", il y dirige plusieurs comédiens pour créer de véritables pièces de théâtre radiophoniques. 


Le 30 octobre 1938, veille de la célébration d'Halloween, il choisit d'interpréter une œuvre de science-fiction : "La Guerre des Mondes" de l’écrivain Herbert George Wells. Celle-ci raconte l'invasion de la Terre par des extraterrestres venus de la planète Mars. Orson Welles, reconnu comme un des metteurs en scène les plus brillants de sa génération, va utiliser de faux flashs d'informations, des faux témoignages, ainsi qu'une fausse allocution officielle qui vont donner à son programme un réalisme sans égal.

La légende

Cette émission du 30 octobre 1938 fait partie des événements les plus marquants de l'histoire de la radiodiffusion aux États-Unis, mais aussi dans le monde entier. La mémoire collective a voulu retenir que celle-ci avait provoqué un vent de panique à travers l'Amérique, il n'en est rien cependant. Si les auditeurs ont été surpris, que de nombreux coups de fil ont été passés durant cette nuit et que certains ont pris la fuite face à la peur d'une invasion extraterrestre, le programme n'était pas si populaire outre-Atlantique. 


Cette légende a surtout été forgée par les journaux de l'époque, qui voyaient dans la radio un nouveau média menaçant la presse écrite. En relayant une supposée hystérie collective, ils voulaient prouver le doute autour de la légitimité de ce support d'information. Une chose est sûre, la popularité d'Orson Welles ne fit que croître, ce qui lui permit de réaliser de nombreux films dont le chef-d'œuvre Citizen Cane.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter