VIDÉO - Elle crève l’écran dans "Le Jeu de la Dame" : mais qui est la captivante Anya Taylor-Joy ?

VIDÉO - Elle crève l’écran dans "Le Jeu de la Dame" : mais qui est la captivante Anya Taylor-Joy ?

PORTRAIT - Après avoir fait ses gammes dans le cinéma fantastique, Anya Taylor-Joy, 24 ans, illumine "Le jeu de la dame", la minisérie événement de Netflix où elle incarne une championne d'échecs. Retour sur le parcours de l’enfant prodige que tout Hollywood s’arrache.

Anya Taylor-Joy a commencé sa carrière d’actrice par un refus. Après avoir été repérée à l’âge de 16 ans dans les rues de Londres par le talent scout qui a lancé la carrière de Kate Moss et Cara Delevigne, cette fille d’un banquier d’affaire et d’une décoratrice d’intérieur, élevée entre l’Argentine et la Grande-Bretagne, auditionne pour le rôle de la sorcière Maléfique, jeune, dans le film du même nom interprété par Angelina Jolie. Disney ne la retient pas mais lui propose un rôle dans une autre production. Elle refuse pour jouer un personnage autrement plus effrayant dans The Witch, le film d’horreur gothique de Robert Eggers en 2015.  

Dans cette histoire de possession démoniaque, dans la Nouvelle-Angleterre du XVIIe siècle, sa performance habitée impressionne le tout Hollywood. À commencer par M. Night Shyamalan qui en fait l’otage du psychopathe incarné par James McAvoy dans Split. Anya devient la nouvelle coqueluche du cinéma fantastique, jouant une créature née en laboratoire dans Morgane. Mais elle se diversifie très vite en interprétant l’amour jeunesse de Barack Obama dans Barry. Une femme fatale dans la série Peaky Blinders. Ou plus récemment une jeune femme riche dans Emma, d’après le roman de Jane Austen.  

Plein de projets pour la suite

Depuis fin octobre, c’est de sa performance dans Le jeu de la dame, la minisérie Netflix inspirée du roman du même nom, dont tout le monde parle. Elle y incarne Beth Harmon, une orpheline qui va surmonter son enfance difficile et ses dépendances en tous genres pour devenir une championne internationale d’échecs. Tour à tour magnétique et ingénue, Anya Taylor-Joy illumine ce divertissement haut de gamme dont la dimension féministe n’a échappé à personne.

Lire aussi

Fan de la comédienne, le réalisateur australien George Miller n’a pas attendu ce succès pour lui proposer d’être la vedette de son prochain film consacré à Furiosa, le personnage incarné par Charlize Theron dans Mad Max Fury Road. D’ici là, on la reverra début 2021 dans le très attendu Last Night in Soho. Un film d’horreur hyper stylé d’Edgar Wright (Baby Driver) dans lequel elle sera une jeune passionnée de mode, transportée mystérieusement dans le Londres des sixties.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Quatrième vague : jeunes, non-vaccinés, femmes enceintes... Quel est le profil des patients hospitalisés ?

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

"On est déçu, on est venu profiter des plages" : touristes et habitants face au confinement en Martinique

EN DIRECT - Covid-19 : Israël autorise une 3e dose de vaccin pour les plus de 60 ans

VIDÉO - Turquie : les images impressionnantes des feux de forêt qui ravagent la région d’Antalya

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.