VIDÉO - On a retrouvé Drazic, le bad boy au grand cœur de "Hartley cœurs à vif"

Médias

INTERVIEW - Aujourd'hui âgé de 44 ans, Callan Mulvey a fait une halte en France ce week-end pour rencontrer son public lors du Comic Con Paris. L'occasion pour LCI de prendre des nouvelles du beau gosse qui a fait craquer plus d'une fille dans les années 90.

Il a aidé à populariser le piercing à l'arcade sourcilière. Devenant le cauchemar de nombreux parents mais surtout le coup de coeur de millions de téléspectatrices à travers le monde. Callan Mulvey a incarné pendant deux ans et 112 épisodes le bad boy au grand coeur Bogdan Drazic dans la série "Hartley coeur à vif". Dans le dernier, diffusé à l'automne 1999 en Australie, le beau brun demandait sa petite amie en mariage et laissait les fans à leur imagination.

"Aujourd'hui, il dirigerait sans doute un petit garage. Il aurait des enfants et serait encore en couple avec Anita. Il serait un peu mieux dans sa peau. Un peu plus détendu", s'amuse son interprète qui a pu vérifier ce week-end que le temps n'a en rien altéré la tendresse du public français pour le programme culte des années 90. 

Le fait que 20 ans plus tard, ils viennent ici avec un livre de l'époque pour que je le signe, ça rend très humble- Callan Mulvey sur les fans rencontrés au Comic Con Paris

Invité du Comic Con Paris les 26 et 27 octobre, Callan Mulvey a enchaîné conférence, photos et autographes. "Les réactions ont été incroyables. Le fait que 20 ans plus tard, ils viennent ici avec un livre de l'époque pour que je le signe, ça rend très humble. J'ai été si touché et honoré que la série ait eu un tel impact sur leurs vies", glisse le comédien de 44 ans. Cheveux un peu plus longs mais toujours aussi noirs, il n'a rien perdu du sourire ravageur qui faisait craquer de l'autre côté de l'écran. 

Il revient sans sourciller sur l'impact sur sa propre vie de "Hartley cœurs à vif", dont il donne d'emblée le titre français et non le titre original "Heartbreak High" ("le lycée des cœurs brisés"). Signe qu'il a fait ses devoirs avant de venir. "J'ai tellement grandi. J'ai eu des expériences professionnelles merveilleuses, ça a été un moment très significatif dans ma vie. Donc je ne sais pas si ça a tout changé pour moi mais ça m'a assurément changé moi", assure celui qui n'avait que 22 ans lors de ses débuts dans la série. "Je crois que j'étais probablement plus têtu que Drazic. Et en vieillissant, vous apprenez à l'être moins. C'est une manière beaucoup plus simple de vivre", ajoute-t-il. Il se montre plus réservé au moment d'évoquer le tournant majeur de sa carrière.

Au cinéma avec Batman et les Avengers

En 2004, Callan Mulvey disparaît des écrans après un gravissime accident de la route qui le laissé défiguré et dans lequel il perd la vue à un œil. Son retour sur un plateau de tournage trois ans plus tard reste forcément une étape très émouvante. "C'était super parce que j'ai repris avec la série 'McLeod's Daughters' en étant dirigé par un réalisateur avec lequel j'avais déjà travaillé sur 'Hartley cœurs à vif'. C'était un homme très gentil et généreux donc c'était très agréable d'être entre ses mains. C'était une agréable réintroduction dans le monde du travail", se souvient-il. Il a enchaîné avec des rôles réguliers dans d'autres séries avant de répondre aux sirènes de Hollywood.

Il tourne pour Kathryn Bigelow dans "Zero Dark Thirty", film sur la traque de Ben Laden (2012) puis tombe la chemise dans "300 : la naissance d'un empire" (2014). On le verra ensuite dans "Captain America : le soldat de l'hiver" (2014), "Batman v Superman" (2016) ou encore "Avengers : Endgame" (2019). Voit-il son futur aux Etats-Unis ? "J'espère, oui. J'adorerais continuer à travailler là-bas. Et puis vous savez, des films sont faits tous les jours partout dans le monde. J'aime aussi travailler chez moi, en Australie, parce que c'est là que j'ai fait mes débuts sur scène. C'est là que j'ai appris mon métier et comment me comporter sur un plateau. J'adore aussi travailler en Europe", énumère celui qui s'est installé à Los Angeles il y a six ans avec sa femme.

Je pense que ce serait mieux de laisser d'autres prendre la suite. Je pourrais m'asseoir et admirer ça de loin- Callan Mulvey sur le reboot en production de "Hartley coeurs à vif"

Il sera l'an prochain à l'affiche de la saison 2 de "Mystery Road". Mais ne comptez pas sur lui pour faire une apparition dans le reboot de "Hartley cœurs à vif" qu'a annoncé récemment un producteur néerlandais. "Je ne sais pas... Ce serait bizarre (de faire revenir Drazic) au lieu de tout laisser comme c'était, intact. C'était le passé. Je pense que ce serait mieux de laisser d'autres prendre la suite. Je pourrais m'asseoir et admirer ça de loin", commente-t-il tout en souhaitant beaucoup de succès à cette nouvelle version.

Son emploi du temps bien rempli l'a empêché d'assister à la réunion des anciens de "Hartley" organisée début octobre à Sydney par Scott Major, qui jouait Rivers, pour les 25 ans de la série.  "J'aurais adoré y être", confesse Callan Mulvey qui réchauffera les cœurs des plus sensibles en révélant qu'il envoie tous les ans un message à Lara Cox (Anita) pour son anniversaire. Quand on lui dit qu'il pourra toujours se rattraper avec une fête pour marquer le coup des 30 ans, il hésite. "Peut-être ouais... Comme ils viennent d'en faire une, je ne suis pas sûr qu'ils remettent ça dans cinq ans", souffle-t-il. Des volontaires pour mettre ça sur pied ?

Pourquoi vous ne trouverez jamais de DVD de "Hartley coeurs à vif"

C'est l'une des grandes déceptions des fans de la série. Impossible de trouver l'intégrale de la série en DVD. "Quand on a tourné la série, les médias digitaux n'existaient pas. Donc ce n'était pas intégré aux contrats. Les droits de la musique ont été les plus difficiles à obtenir pour les producteurs, car beaucoup des artistes étaient morts. Et c'est impossible de faire s'accorder tout le monde pour que la série soit remasterisée et sorte en DVD. C'est dommage...", nous explique Callan Mulvey.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter