VIDÉO - "Pastèque" contre "melon" : Raphaël Glucksmann répond aux piques de Yann Moix sur son couple avec Léa Salamé

Médias
ET VLAN ! – Invité sur le plateau d'"Audrey & Co" sur LCI ce lundi matin, Raphaël Glucksmann est revenu sur les attaques de Yann Moix qu'il a essuyées avec sa compagne Léa Salamé.

Œil pour œil… Alors qu'il était invité ce lundi matin sur le plateau d'"Audrey & Co" sur LCI, Raphaël Glucksmann a pu dire à son tour tout le bien qu'il pensait de Yann Moix. Il y a quelques semaines le chroniqueur s'était ouvertement moqué, sur le même plateau, du choix de Léa Salamé de se retirer de la couverture des élections politique européennes pour ne pas porter préjudice à son compagnon, tête de liste du Parti Socialiste. "Il y a un proverbe que j'adore, c'est : 'Ne te fais pas si petit, tu n'es pas si grand'. Qu'elle ne se donne pas non plus toute l'importance qu'elle n'a pas", avait balancé Yann Moix dans "Audrey & Co" le 19 mars dernier. Tout en précisant qu'il adorait "Raphaël et Léa", il ne s'était pas privé de leur envoyer des piques bien senties. 


"J'ai l'impression que les deux ont gentiment pris le melon en fait. Ce sont des gens que j'adore intimement mais je les vois se 'melon-iser' de semaine en semaine. Il faudrait vraiment qu'ils cessent de s'oublier en eux-mêmes et qu'ils regardent ce qu'ils sont : des gens intelligents (…) mais qui n'ont pas l'importance qu'ils s'octroient", concluait-il. 

Quand on balance une pique dans les médias, j'ai compris maintenant : il faut dire un truc très méchant et rajouter 'C'est mon ami'.Raphaël Glucksmann

"En matière de pastèque, Yann Moix peut donner des leçons à la Terre entière ! Je l'aime beaucoup aussi ", a expliqué ce lundi matin Raphaël Glucksmann face à Audrey Crespo-Mara. "Quand on balance une pique dans les médias, j'ai compris maintenant : il faut dire un truc très méchant et rajouter 'C'est mon ami'. Mais la vérité honnêtement, c'est que ce n'est tellement pas au niveau. Là ce qui est en jeu, c'est 70 ans de construction d'un projet que tout le monde traîne dans la boue", a déploré le compagnon de Léa Salamé, précisant que le couple ne s'expose jamais publiquement ensemble. 


Après s'être retrouvé en Une du dernier numéro de Closer, il en a par ailleurs profité pour fustiger la "peopolisation" des politiques et le concours de punchline de "mecs qui ont appris par cœur des textes pondus par des communicants". 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Elections européennes 2019 : l'heure des résultats

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter