"L’Aventure Robinson" sur TF1 : les touchantes confessions de Marine Lorphelin et Vincent Lagaf'

Médias
DirectLCI
CONFIDENCES - Dans le 3e numéro de "L’Aventure Robinson", diffusé ce vendredi soir sur TF1, Marine Lorphelin a vécu cinq jours sur une île déserte avec Vincent Lagaf’. L’ex-Miss France et l’animateur ne se connaissaient pas. Mais ils se sont rapidement confiés l’un à l’autre, la jeune femme évoquant pour la première fois l’agression dont elle a été victime avec son compagnon, le 1er janvier dernier.

Après Kendji Girac et Maître Gims, puis Amir et Christine Bravo, le jeu "L’Aventure Robinson" revient ce vendredi soir avec un nouveau duo de choc : Marine Lorphelin et Vincent Lagaf’, livrés à eux-mêmes pendant cinq jours sur une île de l’archipel des Fidji, aussi somptueuse que menaçante. 


TF1 avait dévoilé fin novembre de premières images de l'émission, en présence de l'ex-Miss France, 25 ans, et de l'animateur, 59 ans, qui ont appris à se connaître dans des conditions extrêmes. Tout en affrontant une série d’épreuves destinées à récolter des gains pour l’association Fondacoeur, qui lutte contre les maladies cardiovasculaires.


"On s’était déjà rencontrés sur "Fort Boyard", quelques mois avant le tournage",  nous avait alors raconté Marine Lorphelin, en marge de la présentation. "J’avais ressenti quelqu’un de très positif, sportif, marrant. Ça m’a rassuré de partager cette aventure avec lui parce que j’avais envie de vivre quelque chose d’authentique. Et qu’on se donne à fond." 

Une complicité presque instantanée

"J’ai tout de suite vu que c’était quelqu’un de physique, une sportive, à l’écoute", nous avait pour sa part expliqué Vincent Lagaf’, impressionné par sa partenaire de galère. "Je savais qu’elle était en septième année de médecine et que j’avais la chance de partir avec une femme qui n’était pas "que" jolie, mais aussi intelligente, cultivée, volontaire. Elle était prête à en découdre… Et j’en ai souffert ! (rires). 


Dans les premiers extraits que nous avons pu découvrir, le duo fait preuves d’une grande complémentarité dans les épreuves les plus physiques. Notamment lorsqu’ils doivent marcher en équilibre au-dessus d’une mer turquoise avant d’y plonger, en apnée, pour récupérer les boîtes contenant les gains de l’émission. 


Ce qui va peut-être plus surprendre les téléspectateurs, en revanche, c’est la complicité qu’ils ont noué en quelques jours, n’hésitant pas  se confier sur leur vie respective le soir au coin du feu.

Une agression, ça arrive à tout le monde et ça m'a donné l'occasion dire aux jeunes femmes : ‘Faites attention, ne soyez pas trop naïves. Tout n'est pas rose'.Marine Lorphelin

Marine Lorphelin raconte ainsi pour la première fois l’agression dont elle été victime, le 1er janvier dernier à Lyon, avec son compagnon Christophe Malzemac. Ce soir-là, un fan de la Miss France 2013 s’est jeté sur le couple avec un couteau, poignardant le jeune homme au menton et à la joue. Souffrant de troubles mentaux, il a été interné dans une unité psychiatrique et pourrait être jugé à l’avenir pour "tentative d’homicide".

"Je n’en avais jamais parlé, je n’avais jamais répondu aux interviews sur ce sujet parce que je n’en ressentais pas le besoin", nous avait expliqué la jeune femme." Je n’avais pas non plus envie de créer un buzz autour de ça. Mais là, avec Vincent, on a partagé de bonnes expériences de nos différents parcours, comme aussi des déceptions et des choses un peu plus profondes, un peu plus difficiles à vivre."


"Vincent s’est confié, je me suis confiée", avait poursuivi Marine. "C’était vraiment un échange, un partage (…) Après je me suis dit que peut-être c’était bien d’exorciser. Et de faire passer un message aussi. Une agression, ça arrive à tout le monde et ça m'a donné l'occasion dire aux jeunes femmes : ‘faites attention, ne soyez pas trop naïves. Tout n'est pas rose'." Des mots similaires à ceux qu'elle emploie face à Vincent Lagaf dans l'émission.

Vincent Lagaf’, de son côté, a raconté à Marine son expérience d’enfant de la DDASS, et le lien très fort qui l’unit aujourd’hui à son fils Robin. "Il n’y a pas eu un journaliste, un chroniqueur ou un caméraman qui nous a dit ‘tiens, je voudrais qu’on aborde tel sujet", assure l’animateur. "Tout se fait de manière totalement naturelle. J’avais du mal à y croire, mais il y a un moment où on n’oublie complètement les caméras."

>> "L'Aventure Robinson", avec Marine Lorphelin et Vincent Lagaf'. Une émission animée par Denis Brogniart. Le 14 décembre à 21h sur TF1

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter