VIDÉO - En maillot de bain par -15°C : Vincent Lagaf nous raconte sa drôle d'expérience dans "Stars sous hypnose"

Médias
DirectLCI
INSOLITE - L'animateur fait partie des victimes consentantes qui passeront sous les mains expertes de Messmer ce vendredi 1er mars à 21h sur TF1. "J'ai vite compris que j'allais passer pour un con", explique-t-il à propos de sa première rencontre avec l'hypnotiseur, qui l'a ensuite fait enregistrer une séquence qui en aurait refroidi plus d'un.

L'hypnose, ça le connaît. "J'ai arrêté de fumer grâce à ça", explique Vincent Lagaf. Mais jamais il n'avait été confronté au champion toutes catégories de la discipline, Messmer. Pour "Stars sous hypnose", diffusé ce vendredi 1er mars sur TF1 à 21h, l'animateur a joué bien malgré lui avec le chaud et le froid en passant notamment 15 minutes en plein milieu d'un bar de glace dont la température était plus proche des -15°C que des 30°C qu'il pensait ressentir.


"Je vais beaucoup dans le désert et je suis pratiquement tous les ans en Finlande, donc je suis plutôt habitué à une amplitude de 45 degrés. Mais là, c'était assez incroyable", a-t-il reconnu lors d'une projection en petit comité organisée avec Arthur. Pourtant, il ne "se souvient pas de tout".  "En voyant l'émission, je me suis dit 'ah oui, y a eu ça, y a eu ça, y a eu ça...' En revanche, un truc est absolument indéniable : quand on sort d'hypnose, on est épuisé. Comme si on venait de faire une sieste d'un quart d'heure, 20 minutes. On est dans le potage", nous explique-t-il. 

Je me suis retrouvé assis sur une chaise à essayer de la faire rentrer dans un ascenseur en croyant que c'était un cheval qui ne voulait pas rentrerVincent Lagaf

"Le truc qui m'a le plus subjugué et interpellé, c'est quand je touche le bar. Je sens qu'il se passe quelque chose mais je suis incapable de dire si c'est froid ou si c'est chaud", se remémore Vincent Lagaf. L'animateur a aussi eu peur en toute fin de tournage. "Quand je suis sorti de la boîte de glace, j'ai vu un défibrillateur à côté", s'exclame-t-il. Surveillé par une équipe médicale, et par une médecin en plateau qui était impressionnée de ne pas le voir trembler, il est ressorti de l'expérience sans aucun bobo. "Mais quinze jours plus tard à la montagne, j'ai chopé la crève", s'amuse-t-il.


Comme chacune des 53 personnalités qui ont tenté l'aventure télévisée avec Messmer, Vincent Lagaf a dû passer un test entre les mains du Québécois. "J'ai vite compris que j'allais passer pour un con. Je me suis retrouvé assis sur une chaise à essayer de la faire rentrer dans un ascenseur en croyant que c'était un cheval qui ne voulait pas rentrer", se rappelle-t-il. Les images existent, nous assure Arthur qui s'imagine bien les projeter un jour. 

Lagaf serait-il prêt à retenter l'aventure ? "Demain ! Parce qu'on est en totale confiance. On y va pour s'amuser et on sait qu'il ne va rien nous arriver. Et c'est amusant de se voir derrière". 


Ce vendredi, d'autres personnalités viendront se frotter à Messmer dans une nouvelle formule de "Stars sous hypnose" qui les fera voyager à travers le temps. LCI a également pu voir le coeur d'Alex Goude s'emballer lors d'une fausse descente en parachute. Une séquence tout aussi saisissante que la première.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter