VIDÉO - "The Voice 2020" : ces 5 prêtres séminaristes ont offert aux coachs "un moment hors du temps"

"Schola Fratrum" signifie en latin "le coeur des Frères". Et ce sont 5 frères, séminaristes orhtodoxes qui se présentent ce soir sur le plateau de The Voice. Denis, Pierre, Arthur, Cyril et Vladimir, tous russes, se sont rencontrés en France, à Epinay-sou-Sénart dans une école formant de futurs prêtes. La chanson est une passion. Ils interprêtent ce soir "Oh mon âme" un chant orthodoxe
Médias

AMEN - Originaires de Russie, Cyril, Arthur, Pierre, Denis et Vladimir chantent ensemble depuis plusieurs années au séminaire orthodoxe d'Epinay-sous-Sénart dans l'Essonne. Si leur audition à l'aveugle ne leur a pas permis de décrocher une place pour les battles, elle leur a valu une invitation de Lara Fabian à chanter avec elle lors de son prochain concert à Moscou.

"The Voice" a déjà vu défiler de nombreux groupes. Mais comme celui-ci, jamais. Les Schola Fratrum - "le choeur des frères" en latin - ont prouvé une fois de plus que la voix était bien l'élément central de ce concours de chant pas comme les autres. Ses membres, Cyril, Arthur, Pierre, Denis et Vladimir viennent de différents coins de Russie mais se sont retrouvés autour de leur passion commune au séminaire orthodoxe d'Epinay-sur-Seine où ils chantent ensemble depuis plusieurs années. 

"Du matin jusqu’au soir avec une petite pause pour le déjeuner", précise l'un deux. C'est en soutane que les cinq prêtres séminaristes se sont présentés sur la scène lors de la première salve d'auditions à l'aveugle diffusée samedi 18 janvier. Eux qui ont l'habitude de chanter a cappella n'ont usé que de leurs voix pour tenter de séduire les coachs avec un morceau traditionnel russe. Des coachs forcément désarmés d'emblée.

Je crois que ça serait magnifique de faire une grande chanson qui nous permettrait d’unir nos voix- Lara Fabian aux Schola Fratrum

"C'est quelle langue ?", demande Amel Bent. "Ils sont deux ? ", s'interroge Pascal Obispo. "A priori, ils sont plusieurs", lui répond Marc Lavoine avant d'ajouter plus tard : "S'il est tout seul, il est très fort". Puis c'est à l'interprète de "J"ai tout oublié" de demander à son voisin : "Pascal, comment tu peux coacher ça ?". La prestation prend fin et aucun des coachs n'a appuyé sur son buzzer. Voilà nos cinq prêtres éliminés mais pas privés de compliments.  Coachs et public sont debout pour applaudir leur désarmante performance. Amel Bent parle d'un "moment hors du temps", "merveilleux". Chaque coach délivrant la même conclusion. "Je me suis demandée où j’allais pouvoir vous emmener", leur dit la chanteuse. 

Marc Lavoine acquiesce : "C’est vrai que pour nous, c’est compliqué parce qu’on a affaire à quelque chose de tellement spirituel et magnifique (..). J’ai médité en vous écoutant. Simplement, qu'est-ce qu’on peut vous apporter à part vous souhaiter de chanter beaucoup et partout ?" "C’est tellement époustouflant d’être face à cette polyphonie et cette intensité. Je crois qu’on en a un peu perdu nos repères, ce qui nous a peut-être empêché d’aller vers vous", ajoute Lara Fabian qui n"y réfléchit pas à deux fois avant de leur lancer une jolie invitation. "Je voudrais vous proposer d'aller chanter avec moi à Moscou la prochaine fois. J’ai la chance d’avoir un public merveilleux là-bas et je crois que ça serait magnifique de faire une grande chanson qui nous permettrait d’unir nos voix", lance-t-elle aux cinq prêtres. Un don du ciel très chaleureusement accueilli par les principaux intéressés qui pourraient bien à terme, sait-on jamais, connaître le même engouement que le groupe Les Prêtres de 2011 à 2015.

Lire aussi

>> Retrouvez toutes les videos de "The Voice 2020" sur le site officiel de l'émission

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent